• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Parti socialiste choisit ses candidats pour les législatives 2017 en Auvergne

© GUILLAUME SOUVANT / AFP
© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Le candidat à la présidentielle n’a pas encore été choisi par le Parti socialiste, mais le PS se prépare déjà à choisir les candidats aux législatives de juin 2017. En Auvergne, seuls les adhérents du Cantal n’ont pas encore voté pour désigner leurs représentants.

Par Marc Taubert

Les adhérents ont pu choisir la plupart des candidats du Parti socialiste en Auvergne, sauf dans le Cantal où le vote aura lieu le 12 décembre 2016. Dans certaines circonscriptions, un second tour aura lieu vendredi 9 décembre au soir.

  • Puy-de-Dôme :
La première circonscription (Clermont-Ferrand) n’a pas encore désignée sa candidate. Le deuxième tour aura lieu ce soir entre Marion Canales et Cécile Audet. Les résultats du premier tour étaient serrés entre les trois candidates.

C’est la députée sortante Christine Pirès-Beaune qui sera candidate à sa succession dans la deuxième circonscription (Riom).

Il y aura un second tour pour désigner le candidat de la troisième circonscription du Puy-de-Dôme. Il opposera Alphonse Bellonte (arrivé en tête au premier tour) à Hamid Berkani.

Dans la quatrième circonscription (Clermont-Issoire), Sylvie Maisonnet a elle été désignée par le Parti socialiste.

Celle de Thiers-Ambert, la cinquième circonscription, a désigné Gérard Bétenfeld comme candidat. La députation est détenue actuellement par André Chassaigne (PCF).

  • Allier :
Pas de match pour la première circonscription de l’Allier (Moulins). Seule une candidate se présentait face aux adhérents socialistes : Magali Alexandre.

Les militants de la deuxième circonscription, celle de Montluçon, ont choisi à une large majorité (67 % des suffrages) Nicolas Brien pour les représenter. Ce jeune candidat de 27 ans était déjà le suppléant de l’actuel député, Bernard Lesterlin.

La troisième circonscription, celle de Vichy, a elle été réservée au PRG suite à un accord entre les deux partis politiques.

  • Cantal :
Les militants n’ont pas encore voté pour désigner les deux candidats des circonscriptions. Il aura lieu le 12 décembre 2016.

Dans la première, celle d’Aurillac, la désignation semble jouée d’avance car il n’y a qu’un candidat en lice. Il s’agit d’Alain Calmette, député sortant.

En revanche, dans la seconde, celle de Saint-Flour, le sujet sera plus épineux. Le PS a réservé cette députation à une femme. Or, pour l’instant, il n’y a pas de candidate déclarée.

  • Haute-Loire :
Dans la première circonscription, c’est le secrétaire fédéral du PS en Haute-Loire, Fabrice Farison, qui sera le candidat du parti.

Josiane Mialon a elle été élue par les militants du parti avec 87,6 % des voix sur la seconde circonscription.

Sur le même sujet

Insolite. Dans l'Allier, une maison de retraite pour les objets d'art

Les + Lus