Pavillon Bleu : 24 plages et cinq ports distingués en Auvergne-Rhône-Alpes

Le Pavillon Bleu, premier label international de tourisme durable pour les plages et ports de plaisance, développé par l’association Teragir, a dévoilé son palmarès national 2023 mercredi 24 mai. Dans notre région, 24 plages et 5 ports ont été distingués.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Chaque année en mai, le label " Pavillon Bleu " récompense les communes pour les plages et ports de plaisance qui mettent en oeuvre sur leur territoire une politique de développement touristique respectueuse de l’environnement et de l’humain.

Sur le territoire national, 511 sites obtiennent la labellisation à l’approche de la période estivale : 406 plages et 105 ports en France métropolitaine et ultramarine.

En Auvergne

11 sites conservent le label dans les 4 départements auvergnats. 

Ghislain Fenouil, responsable national du label « Pavillon Bleu » analyse le résultat auvergnat : « Il y a le potentiel touristique du territoire, notamment du Puy-de-Dôme primé 7 fois, lié aux volcans. Ceci permet de développer des offres en zone lacustre avec une concentration de lacs dans les territoires puydômois, enclins à devenir donc des sites labellisés. Qui dit zones lacustres dit par conséquent zones de baignades, qui peuvent donc être labellisées. Dans le Puy-de-Dôme, il y a cette offre lacustre très importante entraînant une forte potentialité de labellisations. Il y a aussi beaucoup de lacs labellisés regroupés dans une intercommunalité. C’est le cas pour Thiers, Saint-Rémy-sur-Durolle et Aubusson d’Auvergne qui se trouvent dans la même intercommunalité, la communauté de communes Thiers Dore et Montagne. C’est cette communauté de communes qui est référente « Pavillon Bleu » pour ces sites. Cette politique touristique englobante facilite les labellisations ».

Ainsi la commune Saint-Rémy-sur-Durolle a été labellisée pour la 3e année pour son plan d’eau des Prades (1re fois en 2021). Frédéric Chonier, maire de Saint-Rémy-sur-Durolle, réagit :

« En 2022, on a eu une hausse de la fréquentation. Est-ce dû au label ou à la météo ? Pour nous, c’est surtout une reconnaissance du travail fait depuis quelques années sur le réseau d’assainissement, notamment sur le bassin versant du lac. On a deux plages, dont l’une est labellisée car la baignade est surveillée. Cela nous a aussi incités à aller chercher le label « Tourisme Handicap ». Et là, on a vraiment trouvé un public, il y a des personnes handicapées qui viennent car tout est adapté. Notre politique est de monter en gamme pour montrer qu’à Saint-Rémy-sur-Durolle, on peut avoir de la qualité même si nous ne sommes pas au bord de la Méditerranée ».

La Tour d’Auvergne reporte sa participation 

La Tour d’Auvergne n’a pas candidaté cette année. Yannick Tournadre, maire de la commune explique pour quelles raisons :

« Nous n’avons pas postulé. Nous avons pris cette décision un peu douloureuse en octobre dernier. C’est un choix basé sur le retour d’expérience de la saison dernière avec les cyanobactéries qui nous ont enquiquinées toute l’année 2022. Cette année, il nous faut réaliser quelques travaux sur le plan d’eau pour limiter leur prolifération. On ne peut pas être Pavillon Bleu et interdire la baignade les deux tiers de la saison. On est face à un vieillissement du plan d’eau artificiel créé en 1970, avec des accumulations de sédiments liées à l’activité humaine, le réchauffement climatique et la problématique du renouvellement de l’eau. Il faut notamment remettre l’ouvrage aux normes et pouvoir le vidanger. On travaille avec les services de l’Etat et la DDT (Direction départementale des territoires). En 2024, on sera beaucoup plus serein pour postuler. En attendant, la baignade est toujours possible, nous répondrons aux mêmes critères sanitaires. Mais nous ferons moins la promotion du lieu tant qu’on ne maîtrise pas mieux la situation. On préfère jouer la transparence pour ne pas décevoir les gens qui viennent pour ce Pavillon-là ».

Découvrez ici la liste des 24 plages « Pavillon Bleu » en Auvergne-Rhône-Alpes :

 

  • Ain - Malafretaz : plage principale
  • Allier - Vieure : plage du plan d’eau de Vieure
  • Ardèche - Saint-Martin-d’Ardèche : plage du Grain de sel
  • Cantal - Trémouille : Lastioulles
  • Haute-Loire - Champagnac-le-Vieux : plage du Plan d’eau
  • Haute-Loire - Le Bouchet-Saint-Nicolas : plage du lac du Bouchet
  • Puy-de-Dôme - Aubusson-d’Auvergne : plage du lac d’Aubusson-d’Auvergne
  • Puy-de-Dôme - Aydat : plage d’Aydat
  • Puy-de-Dôme - Chambon-sur-Lac : plage Chambon
  • Puy-de-Dôme - Cournon-d'Auvergne : plage du plan d'eau
  • Puy-de-Dôme - Murol : grande plage du lac Chambon
  • Puy-de-Dôme - Saint-Rémy-sur-Durolle : plage côté bars, plan d'eau des Prades
  • Puy-de-Dôme - Thiers : plage du plan d'eau d'Iloa
  • Savoie - Grésy-sur-Isère : base de loisirs
  • Savoie - Saint-Pierre-d’Albigny : plage du lac de Carouge
  • Haute-Savoie - Évian-les-Bains : plage du centre nautique
  • Haute-Savoie - Neuvecelle : plage de Grande Rive
  • Haute-Savoie - Publier : plage municipale Amphion-les-Bains
  • Haute-Savoie - Saint-Gingolph : plage municipale
  • Haute-Savoie - Saint-Jorioz : plage municipale
  • Haute-Savoie - Sciez-sur-Léman : plage municipale
  • Haute-Savoie - Thonon-les-Bains : plage de Saint-Disdille
  • Haute-Savoie - Thonon-les-Bains : plage du centre nautique
  • Haute-Savoie - Veyrier-du-Lac : plage La Brune

Et ici les 5 ports de plaisance " Pavillon Bleu " en Auvergne-Rhône-Alpes :

  • Drôme - Valence : port de l’Épervière
  • Haute-Savoie - Sciez : port de Sciez
  • Haute-Savoie - Rives : port de plaisance de Rives
  • Haute-Savoie - Évian-les-Bains : port des Mouettes
  • Haute-Savoie :Yvoire

Pour Ghislain Fenouil, responsable national du label « Pavillon Bleu », il existe une vraie politique de sites durables en Auvergne-Rhône-Alpes : « On peut constater dans cette région que le nombre de sites primés est important, ce qui montre un réel engagement de gestion durable de ce territoire, puisque le label récompense les efforts faits par les communes en termes de gestion des déchets, de préservation, concernant la qualité de l’eau et le respect de cette ressource ».

Depuis sa création en 1985 par l’association Teragir, le drapeau du Pavillon Bleu constitue un repère pour les visiteurs en France et dans le monde. Afin de réduire l’impact du tourisme sur les milieux aquatiques et la biodiversité, Pavillon Bleu agit depuis près de 40 ans pour permettre aux touristes de trouver informations et équipements contribuant à la protection de l’environnement. 

Le label déploie près de 100 critères pour préserver les écosystèmes – 40 pour les ports, 31 pour les communes, 26 pour les plages. Ces derniers relèvent de la mobilité douce, la gestion des déchets et de l’eau, la propreté de l’eau de baignade, l’éducation à l’environnement.

Le tourisme peut entraîner une augmentation de la consommation d’eau annuelle de 211 % pour certains territoires

Le tourisme consomme nombre de ressources naturelles : énergie, alimentation, matières premières… Il exerce une pression sur les écosystèmes fragiles et la biodiversité, notamment sur la faune du littoral, les fonds marins et les dunes. Selon l’ADEME (Agence de la transition écologique), le tourisme peut entraîner une augmentation de la consommation d’eau annuelle de 211 % pour les territoires d’accueil les plus visités en France. 

Pavillon Bleu agit pour réduire l’impact du tourisme sur l’eau

 

Le réchauffement climatique additionné à l’impact du tourisme nécessite une gestion durable de l’eau. Le label incite les communes et ports de plaisance candidats à la mise en œuvre d’actions d’économie sur leur territoire : fermeture des douches de plage et remplacement par des rince- pieds, bornes de régulation avec minuterie pour le suivi de consommation dans les ports etc… En complément des initiatives de réduction de la consommation, la sensibilisation du public demeure un enjeu central. Le label Pavillon Bleu propose notamment d’intégrer dans ses critères des recommandations concernant la réutilisation des eaux usées traitées.

 

Ici la liste des plages et des ports labellisés par région et par département

Le Facebook de Pavillon Bleu ici

La carte de France du palmarès des labellisés en 2023 ici :