• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Perreux (Loire) : Disparition inquiétante d'une substance explosive “anti-taupe”

© Prisme
© Prisme

Plusieurs magasins de jardinage ont enregistré simultanément le vol de pétards utilisés pour la destruction de nids de taupes à Perreux ,dans la Loire, mais aussi en Haute Loire.Prés d'un kilo d'une substance explosive qui pourrait servir à fabriquer une petite bombe artisanale.        

Par Philippe Bette

Au départ de l'enquête, c'est le signalement d'un vol qui pourrait apparaître anodin dans une grande surface de jardinerie à Perreux dans la Loire, vendredi dernier. Le gérant du magasin constate que plusieurs boîtes d'un produit qui sert à détruire les nids de taupes ont été vidées de leur contenu. La méthode intrigue et conduit le patron à se renseigner. Or , dix magasins de la même chaîne ("Gamm Vert") ont été dévalisés le même jour et de la même manière. D'autres vols similaires ont aussi eu lieu en Haute Loire . Au total, une centaine de boîtes vidées de leur substance.Curieux ...

Que contiennent ces boîtes décidément très convoitées ? Une vingtaine de pétards et un explosif en petites quantités, de quoi faire sauter des nids de taupes, pas davantage à priori . Mais avec le nombre , la récolte pourrait représenter bien davantage , quelque 800 grammes de perchlorate de potassium, une substance déjà utilisée par le passé dans la fabrication de colis piégé...

Le quotidien "Le Parisien-Aujourd'hui" ,qui révéle l'information, estime que le ou les auteurs des vols, avec ces quantités dérobées, auraient ainsi recueilli de quoi fabriquer une petite bombe artisanale. Tout en relativisant et en citant une source proche de l'enquête  :"Il ne faut pas voir la main de Daech (acronyme arabe de l'organisation Etat islamique, ndlr) partout ! Il y a 25 ans déjà, des vols existaient dans les jardineries. C'est très localisé". On reléve par ailleurs que ces produits , généralement utilisés à l'automne, sont plutôt onéreux ...

Reste que la simultanéité des vols dans une même région , la méthode retenue et la nature même du produit peuvent laisser perplexe ... Quoi qu'il en soit , une plainte a été déposée à Roanne.L'enquête a été confiée à l'antenne de la police judiciaire de St Etienne.


  
  

Sur le même sujet

Simone l'élue

Les + Lus