Un photographe de Vizille en Isère expose et vend ses clichés pour venir en aide au Népal

Suite au séisme historique qui a dévasté le Népal et alors que le bilan des victimes ne cesse de s'alourdir, les Alpes se mobilisent à l'image de Brieuc Coessens. Ce photographe expose et met en vente ses photos au profit du dispensaire de Harisiddhi, situé dans la vallée de Katmandou.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Suite à la tragédie qui touche le Népal, de nombreux artistes ont décidé de se mobiliser et d'oeuvrer à leur niveau pour récolter des fonds pour les nombreux sinistrés. C'est le cas de Brieuc Coessens. 

En octobre 2014, ce jeune photographe de Vizille a passé un mois entre Kathmandou et le camp de base de l'Everest. De ce voyage, il a ramené plusieurs milliers de clichés. Ces photos témoignent de sites historiques désormais détruits, et aussi de visages aujourd'hui disparus. "C'était la joie, l'opulence, la lumière la couleur, le bruit et là l'impression juste d'un grand néant et d'un grand silence, c'est choquant!"

Fortement choqué par les événements tragiques au Népal, il a décidé de se mobiliser à son échelle pour le Népal. Aujourd'hui, Brieuc propose de vendre quelques unes de ses photos pour venir en aide au dispensaire d'Harisiddhi situé dans la vallée de Katmandou. Avec quelques amis, depuis le séisme, il a créé en urgence la page facebook "Help Katmandou"

Reportage de Jean-Christophe Pain, Joëlle Ceroni et Lisa Bouchaud

durée de la vidéo : 00h01mn35s
Intervenant: Brieuc Coessens, photographe ©INA


Vous pouvez justement rencontrer Brieuc, et découvrir ses photos sur grand écran ce soir au restaurant népalais Maharaja, à Grenoble à l'occasion d'une soirée solidaire, au cours de laquelle le musicien grenoblois Antoine Strippoli va aussi donner un concert de soutien. 

durée de la vidéo : 00h02mn07s
©INA


Concert + momos (raviolis népalais) + verre de vin = 12 euros. Pour plus d'informations, contactez le restaurant Maharaja.