Pneus neige ou chaînes obligatoires : les garagistes déjà sur le pont

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antonin Blanc .

Depuis l'année dernière, les véhicules circulant dans les massifs des Alpes du Nord en période hivernale doivent être équipés de pneus hiver, chaussettes ou chaînes. Dans les garages, les rendez-vous s'enchaînent déjà.

Les véhicules se suivent et les demandes sont les mêmes. Dans les garages des Alpes du Nord, les équipements hivernaux sont la priorité. Pneus hiver, chaînes ou chaussettes, tout le monde se prépare à l'hiver.

Depuis 2021, chaque année, entre le 1er novembre et le 31 mars, il est obligatoire "d'équiper son véhicule en pneus hiver ou de détenir des chaînes ou chaussettes à neige", prévoit la loi Montagne II.

Les plannings des garages déjà remplis

Pour ne pas être pris au dépourvu fin octobre, les automobilistes sont nombreux à avoir contacté leur garagiste. A Grenoble, l'atelier Vercors Pneus a déjà la moitié de ses créneaux réservés. Du jamais-vu. "L'an passé, c'était plus tardif. Là, avec la vague de froid qui s'est installée, les gens se précipitent davantage pour prendre un rendez-vous", explique Rémy Pinto, responsable du garage.

En Savoie, à Chambéry, les cinq garagistes de l'atelier Euromaster remontent chaque jour les pneus hiver d'une vingtaine de véhicules. Depuis le début de la semaine, le garage se consacre uniquement aux équipements d'hiver. Il ne prend plus de révision ou autre réparation pour pouvoir satisfaire toute la demande.

Sébastien Milliand, le directeur du garage, a commencé à prendre des rendez-vous depuis fin août. Aujourd'hui, il reçoit encore des dizaines d'appels par jour. Mais son planning est déjà plus qu'à moitié rempli. "Pour le moment, nos stocks sont pleins. Mais on ne sait pas de quoi sera fait demain, surtout que tous les manufacturiers ont fermé cinq ou six de leurs usines", s'inquiète le directeur.

Une amende de 135 euros en cas de manquement

Depuis septembre 2021, chaque année, circuler dans les massifs de l'Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie nécessite des équipements obligatoires. Si, la première année, les forces de l'ordre se sont montrées tolérantes, cette saison, elles n'auront pas la même indulgence. Pour tout manquement, le conducteur s'exposera à une amende forfaitaire de 135 euros pouvant être assortie d'une immobilisation du véhicule.

Voici l'ensemble des communes concernées par cette réglementation en Auvergne-Rhône-Alpes (à noter que dans le Puy-de-Dôme, la liste va être revue après l'annulation de l'arrêté préfectoral) :

Les équipements autorisés

Pour pouvoir circuler entre le 1er novembre et le 31 mars dans les zones concernées, les usagers de la route peuvent choisir de se munir de dispositifs antidérapants amovibles. Selon leur usage, ils peuvent acquérir des chaînes métalliques (usage fréquent) ou des chaussettes à neige textiles (usage occasionnel).

Les pneus hiver sont également autorisés durant la période hivernale. Pour être considérés comme pneus hiver, ils doivent comporter les deux marquages suivants : un symbole alpin complété par les lettres "M+S", "M.S" ou "M&S".

Jusqu'au 1er novembre 2024, les pneumatiques marqués de ces lettres mais ne présentant pas le symbole alpin sont tolérés. Mais au-delà de cette date, ils ne suffiront plus et le conducteur devra se munir de chaînes métalliques. Tout véhicule équipé de pneus à clous est exonéré d'obligation d'équipement.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité