Pollution : la circulation différenciée mise en place pour la première fois à Genève

Seuls les véhicules les moins polluants pourront circuler à Genève en raison d'un pic de pollution. / © FABRICE COFFRINI / AFP
Seuls les véhicules les moins polluants pourront circuler à Genève en raison d'un pic de pollution. / © FABRICE COFFRINI / AFP

La circulation différenciée va être mise en place ce jeudi dans le canton de Genève et la vitesse sera limitée sur les grands axes routiers en raison d'un pic de pollution. Les automobilistes devront s'équiper d'une vignette Stick'Air ou Crit'Air pour circuler.

Par M.D.

C'est une première pour la métropole frontalière. Face à un pic de pollution aux particules fines, les autorités vont mettre en place la circulation différenciée à Genève ce jeudi 23 janvier. "Cette mesure est destinée à protéger l'état de santé des personnes les plus fragiles", précise le canton dans un communiqué.

La circulation différenciée entrera en vigueur pour la première fois dès 6 heures ce jeudi matin et devrait être levée le soir-même à 22 heures. Seuls les véhicules les moins polluants, arborant un macaron Stick'Air de 0 à 4, seront autorisés à circuler dans le centre du canton. La vignette Crit'Air, en vigueur en France, est également admise.
 

"Dans l'optique avant tout de sensibiliser la population à l'égard de nouveaux réflexes à adopter, aucune amende ne sera infligée aux contrevenants", ajoutent les autorités, précisant que les usagers pourront être verbalisés dès le 31 mars 2020. Ces derniers devront toutefois se mettre en conformité en cas de contrôle dès jeudi. La vitesse sera également limitée à 80 km/h sur l'autoroute de contournement genevoise. Un dispositif reconductible en fonction de l'évolution de la situation.

 

Privilégier la "mobilité douce"


La possible mise en place de ces mesures est toute récente : elle date du 15 janvier avec l'entrée en vigueur du règlement visant à prévenir les hausses de pollution atmosphérique. La limite fixée à 50 µg/m3 pour les particules fines devrait être dépassée ce jeudi, justifiant l'application de ces mesures restrictives.

Dans tout le canton, les restrictions seront signalées par des panneaux dédiés. Les automobilistes peuvent acquérir un macaron Stick'Air au prix de 5 francs suisses "dans de nombreux garages et stations-service du canton ainsi qu'à la Fondation des parkings et aux guichets de l'office cantonal des véhicules", peut-on lire dans ce même communiqué.

Les autorités conseillent également de privilégier la "mobilité douce" comme le covoiturage ou les transports en commun pour limiter les émissions de polluants. Il est préférable, pour les personnes sensibles, d'éviter les activités physiques en extérieur et de rester vigilant quant à leur état de santé dans les prochains jours. "Lorsque leurs taux augmentent, les particules fines peuvent déclencher des crises d'asthme, diminuer les fonctions respiratoires, provoquer des inflammations, ou encore entraîner des troubles cardio-vasculaires", prévient le canton de Genève.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus