Pourquoi les dons du sang chutent de 20% en Auvergne-Rhône-Alpes

Depuis la mi-novembre, la fréquentation des collectes de sang a chuté de 20% en Auvergne-Rhône-Alpes. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Depuis la mi-novembre, la fréquentation des collectes de sang a chuté de 20% en Auvergne-Rhône-Alpes. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

La fréquentation des collectes de sang a chuté de 20% en Auvergne-Rhône-Alpes depuis mi-novembre. La fin d’année est souvent marquée par une baisse des dons, à laquelle viennent s’ajouter les mouvements sociaux. L’Etablissement Français du Sang lance un appel au don.
 

Par Catherine Lopes

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’Etablissement Français du Sang a constaté une baisse de 20% des collectes de sang depuis la mi-novembre. Traditionnellement, lors de la fin d’année, les collectes chutent. Sophie Titoulet, directrice de la communication et du marketing EFS Auvergne-Rhône-Alpes, explique : « C’est classique, en fin d’année, à cause des maladies saisonnières, des intempéries, des vacances scolaires, des cadeaux à faire, les donneurs de sang sont moins présents ». Mais cette année, une cause inattendue fait aussi chuter les collectes de sang. Sophie Titoulet poursuit : « A cause des mouvements sociaux, les personnes sont moins disponibles. Avec la morosité ambiante, ce sont des facteurs qui s’accumulent ».
 

En Auvergne-Rhône-Alpes, 1 400 dons nécessaires par jour

En France, 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour en France, dont 1 400 en Auvergne-Rhône-Alpes. Le niveau de prélèvement sur les collectes de sang doit être régulier et constant pour assurer l’autosuffisance. A cela s’ajoute la durée de vie des produits qui est limitée : elle est de 7 jours pour les plaquettes et de 42 jours pour les globules rouges. Sophie Titoulet précise : « En France, 96% de la population sont favorables au don mais seulement 4% passent à l’acte. Tous les besoins en sang seraient couverts si tout Français en âge et en condition de santé programmait un rendez-vous pour donner son sang 2 fois par an ».

Une collecte de 45 minutes à 1 heure

On peut donner son sang dès que l’on est majeur ou jusqu’à la veille de ses 71 ans. Il faut être en bonne santé et ne pas venir à jeun. Le prélèvement ne dure que 3-4 minutes, mais il y a aussi un entretien avec un médecin et une collation à prévoir : la collecte ne prend que 45 minutes à une heure en tout. « Le don du sang est un beau cadeau de Noël qui ne coûte rien. Il suffit d’une heure, de tendre le bras pour sauver 3 vies » conclut Sophie Titoulet.
 

Sur le même sujet

Les + Lus