• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Présumé battu par sa femme, un déséquilibré la menace avec un pistolet à Morestel, en Isère

Le couple habite route de Lyon, à Morestel en Isère. / © France 3
Le couple habite route de Lyon, à Morestel en Isère. / © France 3

Un sexagénaire a dégainé un pistolet au cours d'une dispute avec son épouse dont il se sépare. Il a été reconnu irresponsable pénalement. Le couple était déjà connu des services de gendarmerie pour des faits de violence.

Par Mickael Guiho

Une histoire sur fond de "misère sociale" et "d'alcool". C'est ainsi que les gendarmes décrivent ce qui s'est passé chez un couple de sexagénaires à Morestel, en Isère.

Le dernier épisode marquant s'est déroulé ce mercredi 3 septembre. Le mari, un homme de 62 ans, a dégainé un pistolet et s'est retranché dans une pièce. Son épouse, se sentant menacée, a alerté les gendarmes.

L'homme est déséquilibré

Il s'avère que le pistolet était à billes, de type airsoft, très ressemblant à une véritable arme à feu.

Mais l'homme a été reconnu irresponsable pénalement car souffrant de "démence", révèlent les gendarmes de Bourgoin-Jallieu. A la fin de sa garde à vue, il a été placé dans un foyer, le temps qu'une solution de relogement soit trouvé.

Une "situation compliquée"

Le couple est en effet en instance de séparation. Et les intéressés ont déjà fait parler d'eux. Les autorités parlent de violences conjugales. L'épouse serait soupçonnée de frapper son mari, mais aucune plainte n'a jamais été déposée.

"C'est le quotidien des gendarmes, des situations compliquées...", conclut un militaire.

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : quand un petit village sert de poubelle au chantier de l’hôtel Dieu de Clermont-Ferrand...

Les + Lus