Cet article date de plus de 5 ans

Procès de la rixe d'Echirolles : la justice s'intéresse à l'autopsie des victimes

Après s'être intéressée au profil de certains des accusés, la justice écoute aujourd'hui les médecins légistes. De très nombreuses lésions, provoquées par des armes différentes, ont été relevées sur les corps de Kevin et Sofiane, morts lors de la rixe d'Echirolles en septembre 2012.
Au 12e jour du procès d'Echirolles, la justice revient sur l'autopsie des corps de Kevin et Sofiane.
Au 12e jour du procès d'Echirolles, la justice revient sur l'autopsie des corps de Kevin et Sofiane. © Jean-Pierre Clatot / AFP - France 3 Alpes
Mercredi 18 novembre s'ouvrait la douzième journée du procès de la rixe mortelle d'Echirolles, au cours de laquelle Kevin et Sofiane ont été tués en septembre 2012. Cette journée est consacrée à l'examen des autopsies des victimes et à l'audition des médecins légistes.

Les deux experts feront part, à la barre, de leurs constatations sur les corps de Kevin et Sofiane, et ne manqueront certainement pas de confirmer l'extrême violence des actes commis par les accusés

durée de la vidéo: 01 min 39
Procès de la rixe d'Echirolles : l'analyse des autopsies

Lorsqu'il a été pris en charge, le corps de Sofiane présentait 36 lésions, provenant d'armes différentes, et des traces de coups de marteau sur le crâne. Le corps de Kevin, lui, présentait 12 lésions, dont certaines provoquées par un pistolet à grenaille utilisé sur son visage. Tous deux semblent avoir tenté de se protéger des coups portés alors qu'ils étaient à terre.

Maître Hafida El Ali, avocate des parties civiles, et Maître Florent Girault, avocat d'Ilyes Tafer, reviennent sur les constatations des médecins légistes sur le corps de Sofiane, au micro de Jean-Christophe Solari :

durée de la vidéo: 00 min 47
Interview de Me Hafida El Ali, avocate des parties civiles ©France 3 Alpes

>>> Voir aussi le témoignage de Clément : "Kevin, c'était un peu notre grand frère à tous"

durée de la vidéo: 00 min 32
Interview de Me Florent Girault, avocat d'Ilyes Tafer ©France 3 Alpes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers criminalité