Ambert (Puy-de-Dôme) : le locataire de l'appartement, où a été retrouvé un cadavre, mis en examen pour homicide

Quatre jours après la découverte d'un cadavre dans un appartement à Ambert, dans le Puy-de-Dôme, le locataire du logement a été mis en examen pour homicide. Des analyses ADN ont permis de déceler ses empreintes sur une arme ayant servi au crime. / © D. Cros / France 3 Auvergne
Quatre jours après la découverte d'un cadavre dans un appartement à Ambert, dans le Puy-de-Dôme, le locataire du logement a été mis en examen pour homicide. Des analyses ADN ont permis de déceler ses empreintes sur une arme ayant servi au crime. / © D. Cros / France 3 Auvergne

À Ambert, dans le Puy-de-Dôme, le locataire de l'appartement où a été découvert un corps sans vie a été mis en examen jeudi 13 septembre. Les analyses ADN réalisées sur un couteau ayant servi au meurtre l'incriminent.

Par Arthur Carpentier

Suite à la découverte d'un cadavre dans un appartement d'Ambert, dans le Puy-de-Dôme, le 9 septembre, le locataire du logement avait immédiatement été placé en garde à vue. Après avoir été relâché dans un premier temps, il vient de connaître une seconde garde à vue, avant d'être mis en examen pour meurtre.
 

Lors de sa première interpellation, il se trouvait dans un état d'ébriété avancé, et possédait sur lui un couteau, qui aurait pu servir au crime. L'ustensile n'a finalement pas permis de l'incriminer. Les policiers l'ont relâché, mardi 11 septembre, en absence d'éléments tangibles permettant de le soupçonner.
 

Un second suspect avait ensuite été placé en garde à vue avant d'être rapidement relâché. Mais les analyses d'un autre couteau trouvé au cours d'une perquisition ont permis de débloquer l'enquête, selon le parquet. D'après les résultats, il aurait servi au crime et porte des traces du locataire de l'appartement.

Celui-ci a été à nouveau placé en garde à vue mercredi 13 septembre, pour être rapidement présenté à un juge d'instruction. Celui-ci a prononcé sa mise en examen pour meurtre, bien qu'il nie toute implication, toujours selon le parquet. Le suspect a été placé en détention provisoire à Riom.

Sur le même sujet

Bol d'Argent 2018. Triumph Maxxess en route vers un second titre ?

Les + Lus