Qui n’a jamais rêvé de devenir son propre patron ? Pour neuf jeunes Clermontois, c’est désormais possible. Le temps d’un été, ces adolescents se glissent dans la peau d'entrepreneurs grâce à la Coopérative Jeunesse de Services (CJS) de Clermont-Ferrand.

“On choisit tout, du salaire aux missions. Et ça fait du bien !”, se réjouit Bianca, coopérante au sein de la Coopérative jeunesse de services (CJS) de Clermont-Ferrand. Créé cette année dans la métropole auvergnate, ce projet d’éducation à l’entrepreneuriat coopératif, lance neuf jeunes de 16 à 18 ans dans l'aventure d'une coopérative. Pendant l’été, ces adolescents se muent en jeunes entrepreneurs et proposent leurs services à des particuliers ou des entreprises. Bianca, ancienne coopérante, a tiré de grands bénéfices de cette expérience. Elle confie : “Quand on a 16, 17 ans, c’est dur de trouver un job d’été. Ce projet, ça permet d’avoir un pied dans le monde professionnel et d’être prêt à 18 ans parce qu'on aura acquis de l’expérience”.

“C’est toujours un plus pour notre CV”

Soutenus par un comité composé d’acteurs du territoire, ils ont dû définir les prestations qu’ils souhaitent réaliser (jardinage, petits travaux, nettoyage…), faire les devis, s’occuper des plannings et des ressources humaines, organiser le marketing et la communication, gérer la relation clientèle. "Pour ces jeunes, qui pour la majorité n'ont jamais mis un pied dans le monde professionnel, cette coopérative est un bon départ, reconnaît Bianca. On voit comment ça marche. Par exemple, je ne savais qu’il y avait un comité finance, un comité marketing et un comité RH dans une coopérative. C’est toujours intéressant de voir comment ça fonctionne". Une expérience enrichissante pour la jeune adolescente : "C’est toujours un plus pour notre CV. On a appris à faire beaucoup de choses : laver des vitres, faire des devis. On apprend beaucoup sur le monde du travail”

Cette aventure, c'est aussi une manière pour eux de favoriser leur émancipation et d'être acteurs de leur propre réussite. "C’est nous qui décidons si on veut faire telle mission ou pas, souligne la coopérante. On décide aussi de la fourchette de prix pour nos services. Ce ne sont que les jeunes qui gèrent leurs coopératives. Mais on a aussi deux encadrantes qui les aident s’ils ont des problèmes, s’il y a des choses qu’ils ne comprennent pas. Par exemple, si on a du mal à faire un devis, elles sont là pour aider”

Si vous avez entre 16 et 18 ans et que vous voulez faire partie de l'aventure, vous pouvez contacter le 04 73 98 34 92.