"Après Doha, on a dit que j'étais fini " : Renaud Lavillenie revient sur sa performance au Star Perche

Malgré un ischio-jambier encore sensible, le Clermontois Renaud Lavillenie a remporté le Star Perche à Bordeaux samedi 18 décembre. Il a franchi une barre à 5,80 mètres, égalant ainsi la meilleure performance mondiale de 2020. 

Le Clermontois Renaud Lavillenie a fait une très bonne rentrée ce samedi 18 janvier en remportant le Star Perche à Bordeaux et en égalant la meilleure performance mondiale 2020.
Le Clermontois Renaud Lavillenie a fait une très bonne rentrée ce samedi 18 janvier en remportant le Star Perche à Bordeaux et en égalant la meilleure performance mondiale 2020. © Fabrice COFFRINI / AFP
Malgré une jambe encore fragile, c'est une rentrée réussie pour le perchiste clermontois Renaud Lavillenie. Le recordman du monde du saut à la perche avec 6,16 mètres a réalisé une belle performance samedi en s'imposant lors du Star Perche à Bordeaux, avec une barre à 5,80 mètres. Pour son premier concours de l'année, le champion olympique de 2012 égale ainsi la meilleure performance mondiale de 2020. Une victoire inespérée pour le Clermontois : "Je n'y croyais pas parce que j'étais assez lucide et conscient des dernières semaines que j'ai passées à l'entrainement et du niveau que j'avais. C'est un concours qui a été bien maîtrisé. Ca fait vraiment plaisir et c'est de bon augure pour la suite."

Objectif Nankin

Le Français, qui a effacé 5,80 mètres à son deuxième essai, a devancé son frère Valentin (5,73 mètres), finaliste aux Mondiaux de Doha en 2019, et l'Italien Claudio Stecchi (5,73 mètres). Renaud Lavillenie, qui sort d'un exercice décevant avec une élimination en qualifications aux Championnats du monde, prend cette victoire comme une revanche : " On a dit après Doha que Lavillenie c'était fini, qu'il fallait que je range mes perches et que je laisse la place aux autres. Là je reviens dans le game comme on dit, avec une grosse marge de progression devant moi."
durée de la vidéo: 01 min 52
“Après Doha, on a dit que j'étais fini ” : Renaud Lavillenie revient sur sa performance au Star Perche

L'athlète a fait des Mondiaux indoor de Nankin (du 13 au 15 mars) le premier objectif de sa saison et tentera d'y glaner un 4ème titre planétaire avant le rendez-vous olympique de Tokyo (du 24 juillet au 9 août). La victoire bordelaise lui a donné la confiance nécessaire pour ces objectifs : "Je n'avais pas fait mieux que 5,50 mètres à l'entrainement. Quand je vois ça aujourd'hui, je ne peux qu'être confiant."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
athlétisme sport renaud lavillenie