• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Auvergne : 4 idées de balades pour votre week-end

De l’Allier, en passant par le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire, jusque dans le Cantal, partons à la découverte de promenades méconnues. / © SEBASTIEN LAPEYRERE / MAXPPP
De l’Allier, en passant par le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire, jusque dans le Cantal, partons à la découverte de promenades méconnues. / © SEBASTIEN LAPEYRERE / MAXPPP

En Auvergne, ce ne sont pas les idées de balades familiales qui manquent. De l’Allier, en passant par le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire, jusque dans le Cantal, partons à la découverte de quelques promenades méconnues.
 

Par Aurélie Albert

Prenez de bonnes chaussures de marche, un pique-nique pour se ravitailler, une casquette et éventuellement un peu de crème solaire et une carte pour se repérer. Allons-nous balader et sortons des sentiers battus pour découvrir quatre promenades dans le Puy-de-Dôme, l’Allier, la Haute-Loire et le Cantal. Voici quelques idées de découvertes. 

Puy-de-Dôme : les gorges de l'Artière

Une balade à découvrir et redécouvrir au sud-ouest de Clermont-Ferrand. Le départ de la balade se fait à l’entrée de Ceyrat, il y a un parking au niveau du grand pont de pierre sur l’Artière. Ne vous fiez pas au nombre de voitures garées, vous serez surpris par le calme de la balade. Selon votre niveau et votre motivation, plusieurs randonnées sont proposées, entre 2 h 30 et 6 heures. Celle que nous vous proposons, c’est celle des gorges de l’Artière dans une fraîche vallée. Sur les premiers kilomètres, vous longez la rivière de l’Artière. Vous traversez un petit pont et vous croiserez même une petite cascade. Il y a même un endroit justement où vous devrez sautiller sur les pierres pour passer la rivière, alors attention s’il y a beaucoup d’eau. 
 
Sur les premiers kilomètres, vous longez la rivière de l’Artière, près de Clermont-Ferrand. Vous traversez un petit pont et vous croiserez même une petite cascade. Il y a même un endroit justement où vous devrez sautiller sur les pierres pour passer la rivière, alors attention s’il y a beaucoup d’eau. / © Aurélie Albert
Sur les premiers kilomètres, vous longez la rivière de l’Artière, près de Clermont-Ferrand. Vous traversez un petit pont et vous croiserez même une petite cascade. Il y a même un endroit justement où vous devrez sautiller sur les pierres pour passer la rivière, alors attention s’il y a beaucoup d’eau. / © Aurélie Albert

Pour les photographes, le lieu est un terrain de jeu idéal si le soleil arrive à percer à travers les feuilles. Après quelques kilomètres dans la forêt et quelques dénivelés, vous arrivez sur le plateau et vous découvrez le petit bourg de Berzet. Vous passerez également par la commune de Saint-Genès-Champanelle. La vue sur la ville de Clermont-Ferrand y est magnifique. Après 2 h 30 de marche, vous rejoindrez le point de départ. Une balade idéale pour se rafraîchir ! 
 

Allier : la chasse aux trésors du patrimoine

Dans l’Allier maintenant, direction Billy, entre Saint-Pourçain-sur-Sioule et Vichy. Nous allons cette fois nous promener en nous amusant à travers une chasse aux trésors grâce à une application « Pépit ». Développée par le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de l’Allier, l’application permet de découvrir des trésors virtuels avec le jeu numérique, mais aussi le patrimoine du Bourbonnais. 18 missions sont proposées dans le département. 
 

Nous allons nous intéresser à la mission de Billy « De l’eau au château ». Les puits sont à sec, Koa, le personnage qui vous suivra dans la mission, pense qu’il doit y avoir quelque chose qui bouche et il faut le découvrir. « Les joueurs vont pouvoir aller dans le bourg de Billy, mais aussi les alentours, l’église qui est en dehors du bourg, les puits, les fontaines, les stations de captage d’eau, l’étang et la forteresse », explique Cyrielle Balineau, chargée de mission au conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de l’Allier. 
Il faudra donc résoudre des énigmes et suivre le scénario. Si vous faites un sans-faute, vous aurez accès, à la fin, à un véritable trésor ! 
« L’objectif est de sensibiliser au patrimoine et d’infuser une culture architecturale. Aujourd’hui, il existe 18 parcours sur des thématiques différentes comme la construction, l’eau, les châteaux. À la fin du mois de mai, il y en aura neuf de plus », continue Cyrielle Balineau. 
Alors êtes-vous prêts à rejoindre les 12 000 joueurs déjà inscrits ? 
 

Cantal : les gorges de la Truyère

Descendons dans le sud de l’Auvergne, direction le Cantal. Les balades dans le département ne manquent pas et à toutes saisons. Nous avons choisi de vous emmener dans le sud du Cantal. Prenez un moyen de locomotion pour longer les 170 kilomètres de la Truyère, vous ne le regretterez pas. La nature y est encore sauvage et envoûtante. Pour en profiter au maximum, déposer votre voiture ou votre moto et parcourez à pieds les lacs qui ont pris possession de la Truyère : Garabit-Grandval,  Lanau, et Sarrans. Sur le site de Garabit, vous pourrez vous contempler un géant de fer : le viaduc de Gustave Eiffel. 
  

Les gorges de la Truyère sont classées Espace Natura 2000 pour leur biodiversité. Vous aurez peut-être la chance d’observer des rapaces, comme le faucon pèlerin. Et si vous avez le pied marin n’hésitez pas à prendre un bateau ou des barques. 
Pour les plus courageux, des GR sont également proposés, et même des circuits pour les cyclistes sur les petites routes sinueuses. 
 

Haute-Loire : de la spiritualité et des paysages

Terminons notre balade en Auvergne par un chemin bien connu de tous, celui de Saint-Jacques-de-Compostelle, au départ du Puy-en-Velay, sur la via Podiensis. Il s’agit de la voie la plus connue et la plus fréquentée. Le GR 65 permet de découvrir de nombreux paysages comme la granitique de Margeride. Le parcours fait en moyenne 750 kilomètres et il faut compter entre 28 et 33 jours de marche jusqu’à Saint-Jean-Pied-de-Port. 
 

Sur votre route en Haute-Loire, vous passerez par le village de Saint-Privat-d'Allier où vous découvrirez les orgues basaltiques ou encore le château de Rochegude. Vous pourrez également faire une halte à Saugues, très connu notamment pour sa bête du Gévaudan, qui a sévit dans les montagnes alentours, à la veille de la Révolution française. 

Quelle que soit la balade que vous choisirez, n’oubliez pas de prendre de bonnes chaussures de marche ! 
 

Sur le même sujet

Sofiane : un jeune témoin sous le choc

Les + Lus