L'Auvergne-Rhône-Alpes particulièrement touchée par la grippe

L'Auvergne-Rhône-Alpes fait partie des trois régions les plus touchées avec la Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Normandie. / © LP/OLIVIER ARANDEL / MAXPPP
L'Auvergne-Rhône-Alpes fait partie des trois régions les plus touchées avec la Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Normandie. / © LP/OLIVIER ARANDEL / MAXPPP

La région Auvergne-Rhône-Alpes fait partie des régions les plus touchées par la grippe. Quels sont les bons gestes à faire pour combattre le virus ?

Par MT avec AFP

Chaque année, environ 2,5 millions de personnes sont touchées par la grippe. Dans la semaine du 25 au 31 décembre 2017, Santé publique France a recensé près de 11.500 passages aux urgences pour grippe ou syndrome grippal, soit une progression de plus de 80% par rapport à la semaine précédente sur l'ensemble du territoire national.

L'Auvergne-Rhône-Alpes fait partie des trois régions les plus touchées (683 pour 100.000 habitants), avec la Provence-Alpes-Côte d'Azur (778 cas) et la Normandie (593 cas).




L'agence sanitaire a fait état de 31 morts depuis le 1er novembre parmi les "cas graves de grippe admis en réanimation" en France.


Comment se protéger ?


Le virus de la grippe survit cinq minutes sur la peau, quelques heures dans les sécrétions séchées, huit à douze heures sur les mouchoirs, vêtements, papiers, etc. et jusqu'à plusieurs jours sur des surfaces inertes (poignées de porte, plans de travail, etc.). Le délai entre la contamination et l’apparition des symptômes peut aller jusqu’à cinq jours précise Santé publique France. C'est pendant ce temps que la personne contaminée est hautement contagieuse.

Pour se protéger, il faut tout d'abord éviter les comportements à risque et donc se laver les mains régulièrement, se couvrir la bouche dès que l’on tousse, éternue (dans sa manche ou dans un mouchoir à usage unique), éviter de serrer les mains, d’embrasser, de partager ses effets personnels, éviter les lieux très fréquentés (centres commerciaux, transports en commun) et éviter si possible d’y emmener les nourrissons et les enfants. Vous pouvez aussi aérer votre logement chaque jour pour en renouveler l’air.


Mais la protection la plus efficace reste la vaccination. Et il n'est pas trop tard pour choisir cette solution même s'il met deux semaines à agir. "S’il n’est pas efficace à 100 %, le vaccin reste néanmoins le moyen le plus efficace pour réduire les complications graves de la grippe et les hospitalisations" rappelle l'agence de santé. Les personnes fragiles, comme les personnes âgées et leur entourage, les personnes obèses ou les femmes enceintes sont fortement encouragées à se faire vacciner.

Sur le même sujet

Cérémonie de passation du Drapeau de la Résistance à Oyonnax (Ain)

Les + Lus