Cancers : quand l'esthétique permet de garder l'estime de soi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Fallas .

Dimanche 5 juin, c'est le jour de la Clermontoise, une course dont l'argent des inscriptions sera reversé à des organismes et des associations qui luttent contre le cancer du sein et ses conséquences. A l'hôpital, les centres de beauté proposant des soins esthétiques aux malades en sont un exemple.

Tout se passe dans un petit local, au 2ème étage de l'hôpital Gabriel Montpied, à Clermont-Ferrand. Un petit local tout ce qu'il y a de plus normal pour un hôpital : sol blanc, murs blancs, plafond blanc, décoration à la sobriété remarquable et lumières crues. Sauf que ce petit local est en fait une petite bulle de bien-être pour celles qui s'y rendent. Une parenthèse offerte dans un quotidien parfois difficile à vivre.

Ce petit local, c'est là qu'exerce Isabelle Velasco, quand elle n'est pas directement dans les chambres. Isabelle est socio esthéticienne et deux jours et demi par semaine, elle vient apporter détente et soins esthétiques à celles que l'on soigne ici pour un cancer : "Cela permet d'apaiser, de verbaliser certaines préoccupations, et puis aussi de parler d'autre chose que de la maladie et du traitement."

Isabelle a suivi une formation complémentaire en milieu hospitalier pour travailler au contact de personnes en situation difficile, ce qi ne l'empêche d'aimer les retrouver plus tard, après l'hospitalisation, quand elles reviennent pour les visites de suite de soin. C'est le cas de Catherine Catherine

Le temps que je passe avec Isabelle me permet de retrouver ma féminité. Il est vrai que dans cette maladie, c'est ce qu'on perd en premier.. Là, c'est un réconfort tous les quinze jours, à chaque fois que je viens à l'hôpital.


Avec sa tenue blanche, Isabelle se fond avec le personnel médical de l'hôpital. Une intégration qui fait partie du projet : la socio-esthéticienne participe aux réunions de coordination et échange des informations précieuses avec les soignants qui sont maintenant convaincus de l'effet bénéfique de ces soins. "Ce sont toujours des maladies difficiles à accepter, mais c'est vrai que les patients abordent mieux le soin, la prise en charge à l'hôpital et la prise en charge du cancer dans la vie de tous les jours", souligne Sébastien Bailly, Médecin au CHU Gabriel Montpied.

Chaque année, une partie des dons récoltés lors de la clermontoise sert à participer au financement de ces centres de beauté.

durée de la vidéo: 02 min 06
Cancers : quand l'esthétique permet de garder l'estime de soi


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité