Champions cup : réactions des supporters après l’élimination de l’ASM

Les supporters de l'ASM étaient présents au stade Marcel Michelin dimanche 1er avril. Entre déception et fidélité, les réactions sont nombreuses / © Olivier Martinet
Les supporters de l'ASM étaient présents au stade Marcel Michelin dimanche 1er avril. Entre déception et fidélité, les réactions sont nombreuses / © Olivier Martinet

Une saison pourrie. Une saison à oublier. L’arbitrage en question. Les supporters sont déçus après la défaite de l’ASM en quart de finale de Champions cup face au Racing 92 dimanche 1er avril. Des supporters contrariés, mais toujours derrière leur équipe.

Par Aurélie Albert

Des visages éteints, déçus, après le match de l’ASM face au Racing 92. Les supporters de l’ASM réagissent après cette défaite de leur équipe en quart de finale de la Champions cup.
« Ça me fait de la peine un peu. C’est dommage parce que sortir de poule et battre deux fois les Saracens et ne pas pouvoir se qualifier en quart de finale, c’est dommage. Il leur a manqué un petit peu de chance en première mi-temps, un essai refusé et un essai accordé de l’autre côté ».

Si certains sont dans le fair-play et félicitent le Racing d'accéder en demi. 

D'autres refont le match et accusent l'arbitrage. 

Dans les tribunes, les supporters étaient bien présents. Mais "sur le terrain (les Auvergnats étaient) à l’image de la saison, un peu juste, manque de fraîcheur physique, manque de cohésion. Une saison à oublier", analyse un supporter. 

"Ils ont fait le maximum, on a rien à leur reprocher. On avait des joueurs qui manquaient de rythme, on a eu des pépins en cours de match et il nous manque ce petit quelque chose qu’on avait l’année dernière, c’est une saison pourrie", ajoute un autre. 
 

De la déception mais les supporters auvergnats ne lâchent rien et attendent la saison prochaine avec impatience pour avoir leur revanche. 

 

Défaite de l'ASM : réactions des supporters
La fête est finie pour les supporters montferrandais qui avait pourtant donner la voix pendant 80 minutes. Grosse ambiance hier au Michelin mais grosse désillusion au coup de sifflet final. - Reportage : Sandrine Montero, Claude Fallas et Stéphanie Salmon

 

Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus