Cet article date de plus de 3 ans

Charade Heroes à St-Genès-Champanelle (Puy-de-Dôme) : "On ressent vraiment des émotions incroyables"

Pour les 60 ans du circuit de Charade, près de Clermont-Ferrand, les férus d'automobile sont venus vivre des sensations fortes sur la piste. C'était surtout l'occasion pour ces passionnés d'admirer les voitures de collection, dans le vrombissement des moteurs.

 
Avant d'être des pilotes, ils sont surtout passionnés de voitures anciennes. Ces férus de l'automobile se sont retrouvés au circuit de Charade, les 22 et 23 septembre à Saint-Genès-Champanelle, près de Clermont-Ferrand, pour vivre des sensations fortes mais, surtout, pour admirer les véhicules de collection.
 
Quand il parle de sa Ferrari, Patrick a les yeux qui pétillent. Il s'agit d'une réplique de la 250 GTO. La sienne est de 1977. "C'est une voiture que tout le monde rêve de posséder un jour. J'ai eu cette occasion et je ne regrette pas. On ressent vraiment des émotions incroyables à l'intérieur de ce véhicule." Le modèle original de 1962 est estimé à 41 millions de dollars.
 

Je n'arrive pas à vendre, je ne fais qu'acheter


Pour Thierry Gagnaire, piloter sur un circuit est une grande première. "Je suis venu à Charade car un ami m'a invité. J'ai vu que ma voiture était éligible alors j'ai voulu tenter l'expérience." Un peu stressé au début, le pilote en herbe s'est finalement pris au jeu.

Cet informaticien de 52 ans, passionné par les voitures anciennes, a acheté son premier véhicule à l'âge de 30 ans. Depuis, il a démarré une vraie collection et en possède une dizaine. La dernière en date, il n'en est pas peu fier. "C'est une BM635. Je l'ai acheté car j'adore cette ligne et qu'elle n'avait que 40 000 kilomètres au compteur. Elle a presque 40 ans " sourit-il.
 

Son rêve ? "Avoir un hangar avec toutes les voitures que j'aime, garées en épi." Faute de place pour stocker toutes ses voitures, il a réquisitionné le garage de ses amis. "Je n'arrive pas à vendre, je ne fais qu'acheter !"  

Mais quand on aime, on ne compte pas. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie formule 1 sport auto-moto