• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Claude François : 40 ans après sa mort, il vit toujours dans la peau de son idole

Dgilly Claude arrêtera sa carrière en 2028, année anniversaire des 50 ans de la disparition de Claude François. / © D. Cros/France 3
Dgilly Claude arrêtera sa carrière en 2028, année anniversaire des 50 ans de la disparition de Claude François. / © D. Cros/France 3

Dimanche 11 mars 2018, ce sera le 40ème anniversaire du décès de Claude François. Le Clermontois, Dgilly Claude entretient la mémoire de son idole depuis de nombreuses années. 

Par D.Cros

"A chaque fois que je me rends sur sa tombe avec ma femme, nous nous écroulons et nous pleurons" explique Dgilly Claude. Depuis plus de quarante ans, ce Clermontois rend hommage à Claude François. Il parcourt les discothèques, les foires et les casinos en reprenant les plus grands succès de son idole. Avec à ses côtés, sa femme Paola, fidèle Claudette.

Cette année, cela fait déjà quarante ans que Claude François est décédé. Il s’est éteint le 11 mars 1978, à l’âge de 39 ans. "Généralement, nous allons au cimetière une semaine avant le 11 mars. Cette année, j’y suis allé un mois avant. Nous n’y allons jamais le jour J, il y a des fans, là nous sommes seuls dans l’intimité". Puis il ajoute en soupirant : "Quarante ans déjà… ça passe très vite. Mais je vois qu’il n’est pas oublié".

Dgilly se rappelle parfaitement du jour où il a appris le décès de Claude-François. Ce jour-là, il se produisait à la salle de fête de Romagnat pour la fête de la Cacahuète. "Juste avant le spectacle, on m’a annoncé son décès. Je l’ai mal pris j’ai cru que l’on me racontait des bêtises. Ils ont insisté. J’ai été pris de tremblements. Le comité m’a demandé si l’on annulait. Je leur ai répondu que le public allait décider. La salle était pleine et les gens ont demandé le maintien" souligne le chanteur. Puis il ajoute : "Dans le public, il y avait beaucoup de personnes qui pleuraient. C’était très émouvant….".

Depuis ce jour, il s’est promis de ne plus jamais chanter un 11 mars. Une façon pour lui d’honorer et de respecter son idole.

"J’essaie de préserver son image du mieux que je peux"


A l’époque, trois grands noms de la chanson française se partageaient la scène : Claude François, Johnny Hallyday et Michel Sardou. "Il ne reste plus que Sardou aujourd’hui. Entre Johnny et Claude, il y avait une rivalité. Ils s’appréciaient hors spectacle, dans l’intimité, pour le reste ils ne se parlaient plus. J’ai été attristé par sa disparition" souligne Dgilly Claude.

Pour lui, pas de doute, son idole aurait lui aussi continué à faire carrière et à séduire toutes les générations. Il souligne : "Claude François était très en avance sur son temps. S’il était encore là, il ferait moins de galas et de nombreuses émissions de télévision. Je pense qu’il aurait sa propre chaîne de télévision. Il aurait également continué une carrière aux États-Unis comme il souhaitait l’entreprendre".

Comme d’autres, Dgilly Claude se plaît à rendre hommage à Claude François. "Il est très décrié, certains trouvent que ces chansons n’ont pas de corps. Mais moi, j’aime bien M.Pokora. Je l’ai même défendu. Il est vrai que certaines chansons comme Belinda ne sont pas très entraînantes. Mais il reprit des titres à sa façon, ça c’est bien. Il se débrouille bien pour les chanter et a fait un beau spectacle" souligne-t-il. 


Pour lui, l’important est de rendre hommage au chanteur sans dénaturer son image : "Un bon hommage pour moi, ce serait celui rendu par un sosie même si je n'aime pas les sosies. Un homme pratiquement à l’effigie de Cloclo avec quatre-cinq danseuses. Quelqu'un qui chante comme lui. Mais ce genre de personne n'existe pas". 

Dgilly Claude n’apprécie pas d’être étiqueté comme sosie de Cloclo. Pour lui, il lui rend hommage en tant qu’artiste interprète. Il conclut en disant : "J’essaie de préserver son image du mieux que je peux".

40 ans après sa mort, une tournée hommage à Claude François


Les fans pourront bientôt retrouver Dgilly sur scène. Ses dernières tournées ont été décalées. Lui et sa compagne Paola, fidèle Claudette, ont eu l’un après l’autre de gros problèmes de santé. Son agence a également rencontré des difficultés.

Ces coups durs mis de côtés. Il prévoit d’ores et déjà une tournée, en  hommage aux 40 ans de la mort de Claude François. Pour l’heure, les dates et les lieux ne sont pas encore fixés. Les fans seront informés, via son Facebook, d’ici trois semaines environ.

Tout ce qu’il sait c’est qu’il se produira partout en France, tous les week-ends, dans les discothèques uniquement. "Je me produirai sur scène accompagné de Paola. Il ferai également monter sur scène des jeunes filles, pendant le spectacle, pour qu’elles deviennent Claudettes le temps d’une soirée à nos côtés" déclare Dgilly. 

Pour lui, c’était inconcevable de ne pas lui rendre hommage. "C’est ma dernière ligne droite, entre maintenant et le 50ième anniversaire de son décès. Ce sera en 2028, j’aurai 68 ans, je veux me produire jusqu’à cette date et ensuite je m’arrêterai".





 



Sur le même sujet

Le dernier entraînement de l'équipe de France de trail dans le Cantal

Les + Lus