Cet article date de plus de 6 ans

Clermont-Ferrand : le 92e Régiment d'Infanterie recrute

L'armée de terre devait perdre 18500 postes sur 6 ans, mais après les attentats de janvier, le gouvernement a décidé de maintenir les effectifs actuels. Conséquence : 15000 personnes doivent être recrutées cette année, soit 5000 de plus que prévu. A Clermont-Ferrand, le 92e RI est concerné.
Fini les réductions d'effectifs au 92e RI. Le régiment devait perdre 30 postes, au final, il prévoit de recruter 45 personnes d'ici à 2 mois. Les missions se multpilient et l'infanterie est particulièrement sollicitée. 
"Les événements de janvier dernier à Paris ont montré que la menace à laquelle on était confronté jusqu'à présent en opération extérieure vient se mettre en place véritablement sur notre sol. Pour faire face à cette menace et, en même temps, pouvoir continuer à nous engager sur nos opérations extérieures qui sont majeures encore à l'heure actuelle, nous avons besoin de remonter ou de stabiliser nos effectifs comme ça vient d'être validé tout récemment par le Président de la République", explique le colonel Nicolas Guisse, chef de corps au 92e RI. 


Pour épauler le CIRFA, le centre d'information et de recrutement des forces armées, le régiment lui-même vient de monter une cellule de recrutement, une première ici. "On cherche des jeunes gens, profil 17/25 ans, de sans qualification à Bac +5. On veut en faire des soldats capables de monter la mission Vigipirate, des sous-officiers, des gens qui vont encadrer des plus jeunes, ou même des officiers qui vont chercher à encadrer encore plus de monde", détaille le capitaine Gilles, officier supérieur adjoint au 92e régiment d'infanterie de Clermont-Ferrand.

L'armée va aller à la rencontre des jeunes pour se présenter et susciter des vocations avec des stands dans les centres commerciaux, elle sera présente aussi sur les fêtes locales ou dans les mairies.
durée de la vidéo: 01 min 46
Le 92e RI recrute

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité