Cet article date de plus de 3 ans

Clermont-Ferrand : l'affiche du festival du court métrage 2018 dévoilée

Le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand fêtera ses 40 ans et se tiendra du 2 au 10 février 2018. L’affiche vient de paraître, elle rend hommage aux projectionnistes et fait référence aux éditions précédentes.

Du 2 au 10 février 2018, le festival du court-métrage de Clermont-Ferrand fêtera sa 40ème édition.
Du 2 au 10 février 2018, le festival du court-métrage de Clermont-Ferrand fêtera sa 40ème édition. © Antoine Lopez et Isabelle Pio
L’affiche du court métrage, qui se tiendra du 2 au 10 février 2018, a été dévoilée. Le visuel a été réalisé par Antoine Lopez et Isabelle Pio connus sous le surnom de "Bologo". Ce duo a déjà réalisé de nombreuses affiches du festival, par exemples celles de 1990 (la valise), 1995 (la lune) et 2000 (les berlingots).


"Un hommage aux projectionnistes"


Le personnage n’est pas visible, seules ses mains et ses bras le sont. Des mains dans lesquelles se trouve une petite boîte qui projette. Les bras, eux, sont représentés sous forme des pellicules. "Cette affiche c’est un hommage aux projectionnistes, cela n'a jamais été fait dans les affiches" explique Antoine Lopez. Un hommage à ces hommes et ces femmes-pellicule, ces hommes et ces femmes-lucarne qui s’affairent dans la pénombre de leurs salles des machines pour que le spectacle naisse. "Les mains font, les mains fabriquent, les mains diffusent" ajoute-t-il.

Sur une des mains, un 40 en chiffre stylisé en rouge et en noir. Il est composé du signe + et d’un 1 et d’un 0. "Le + pour moi symbolise les nouvelles technologies. Elles apportent de nouvelles choses, comme par exemple, les trucages. La pellicule a laissé sa place au numérique" déclare Antoine Lopez . La nostalgie de l’un ne doit pas étouffer les perspectives de l’autre, pour encore plus d’innovations dans l’art de la forme courte.

"On a le court métrage dans la peau"


Sur les bras, de nombreux tatouages sont visibles. Ils font référence à toutes les affiches précédentes, aux trente-neuf éditions précédentes. Une sorte de rétrospective.

"Je connais parfaitement toutes les affiches, c’était très simple pour moi de savoir quels éléments reprendre. Avec la vague que connaît actuellement le tatouage, cela me semblait évident. Et puis, on a la court métrage dans la peau, comme les tatouages" explique Antoine Lopez.

Allez ... à vous de faire marcher votre mémoire et de retrouver les détails des trente-neuf affiches précédentes.

"40 ans, une année charnière"


"Nous sommes très fiers de fêter les 40 ans du festival. C’est une année charnière. Le festival a énormément évolué. Nous sommes passés d’une projection dans un simple cinéclub universitaire à 162 000 entrées" explique Sarah Momesso, responsable communication du festival du court métrage de Clermont-Ferrand. 

Puis elle ajoute : "Le festival international du court métrage de Clermont-Ferrand est le festival de cinéma le plus important après Cannes et c’est le plus grand au monde qui soit dédié au court métrage".

Pour cette 40ème édition, trois rétrospectives sont prévues. Une sur "la Suisse", un clin d’œil aux premières années. La seconde sur "la bouffe", vue du côté gastronomique mais aussi d’un point de vue loufoque. Et la troisième sur le thème "les comédiens" avec des monstres sacrés qui ont marqué leur époque mais aussi la jeune génération de comédiens.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du court-métrage de clermont-ferrand cinéma culture