• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : une amende de 5 000 euros pour l’ASM Clermont Auvergne

L’ASM Clermont Auvergne a écopé d’une amende de 5 000 euros, dont 2 500 euros avec sursis, suite à l’irruption d’un supporter sur le terrain lors de la rencontre face au RC Toulon le 29 septembre 2018. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
L’ASM Clermont Auvergne a écopé d’une amende de 5 000 euros, dont 2 500 euros avec sursis, suite à l’irruption d’un supporter sur le terrain lors de la rencontre face au RC Toulon le 29 septembre 2018. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Mercredi 10 octobre, l’ASM Clermont Auvergne a écopé d’une amende de 5 000 euros, dont 2 500 euros avec sursis, suite à l’irruption d’un supporter sur le terrain lors de la rencontre face au RC Toulon le 29 septembre 2018. 

Par K.T.

Dans un communiqué publié sur son site, mercredi 10 octobre, l’ASM Clermont Auvergne en appelle à la responsabilité des supporters. En effet, le club vient de se voir infliger une amende de 5 000 euros, dont 2 5OO avec sursis, par la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby. Samedi 29 septembre, à l’occasion du match ASM-RC Toulon, au stade Michelin, à Clermont-Ferrand, un supporter avait pénétré sur le terrain. Conséquence : l’ASM a été sanctionnée pour « Irruption d’une personne non autorisée dans une des zones réservées à la compétition (enceinte de jeu) sans incident ».

« Une intrusion qui coûte cher », insiste le club qui rappelle toutefois que « le dispositif de sécurité mis en place par le club n’a pas été remis en cause (ni d’ailleurs l’intervention par les stadiers qui ont calmement maîtrisé l’intrus sans perturber le cours de la rencontre) ».

Et de rappeler à ses supporters que : « toute intrusion sur une zone de compétition est lourdement sanctionnée par la commission de discipline de la LNR même si celle-ci, comme ce fut le cas lors de la réception du RCT, se passe du côté opposé à l’action et ne perturbe en rien la rencontre ».
Le club insiste sur la nécessité de ne pas renouveler ces faits qui "pourraient avoir des conséquences encore bien plus graves pour le club et ses supporters ».

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus