Clermont-Ferrand : l'appel au don de sang entendu mais l'urgence demeure

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandre Rozga .

L’appel national d’urgence lancé par l’établissement français du sang (EFS) une semaine plus tôt a été entendu à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) mais l’urgence demeure a-t-on appris mardi 10 avril auprès de la responsable des collectes.

L’appel national d’urgence lancé par l’établissement français du sang (EFS) une semaine plus tôt a été entendu mais l’urgence demeure a-t-on appris mardi 10 avril auprès de la responsable des collectes. Les réserves de sang se reconstituent peu à peu mais de fortes disparités demeurent selon les groupes sanguins.





Plus de donneurs mais pas encore assez





« Les donneurs répondent présents, on a une participation sur nos collectes relativement confortables mais seulement depuis quelques jours » reconnaît Catherine Argaud, responsable du site EFS de Clermont-Ferrand. Mais ce n’est pas le moment de baisser la garde, au contraire. «  Là on rentre dans une période de vacances scolaires, et après le mois de mai comprend beaucoup de jours fériés, il faut qu’on reconstitue avant cette période » prévient le Docteur Argaud.



De fortes disparités selon le groupe sanguin



« Par exemple sur le type 0 on est à 8 jours de stock, c’est encore délicat ….sur les autres groupes de sang, les rhésus négatif sont aussi assez bas, en B aussi on est à peine à dix jours de stock, à part le A qui est confortable, les autres groupes sont en dessous des 14 jours de réserve qu’on souhaiterait » précise C. Argaud.









Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité