• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : l'atelier de maintenance des Regiolis va-t-il voir le jour ?

L'Auvergne attend 12 rames de train Régiolis... et l'atelier de maintenance qui va avec! / © France Télévisions
L'Auvergne attend 12 rames de train Régiolis... et l'atelier de maintenance qui va avec! / © France Télévisions

La région a fait l'acquisition de 12 Régiolis, des rames automotrices construites par Alstom. Leur arrivée à Clermont-Ferrand l'année prochaine devait permettre la création d'un nouvel atelier de maintenance et d'une dizaine d'emploi. Mais la construction de cet atelier a été reportée à 2017.

Par Céline Pauilhac, Charline Coca

Clermont-Ferrand? Nevers? Le lieu du nouvel atelier de maintenance de la SNCF pose question. En janvier dernier, le PDG de la SNCF, Guillaume Pépy, annoncait que la capitale auvergnate avait été choisie... Mais lors du dernier conseil régional, le dossier semblait en suspens, voire annulé Aujourd'hui, le président de la région Auvergne tient à clarifier la situation : le projet serait simplement reporté. René Souchon : "Dès que le nouveau matériel pour les trains d'équilibre du territoire Paris-Clermont sera commandé, à ce moment là on connaîtra les investissements précis à faire à Clermont, c'est-à-dire l'agrandissement de l'atelier pour permettre l'entretien ici de tous ces matériels TET."

Tout s'en va à Nevers? Je réponds : c'est faux, entièrement faux! (René Souchon)




Quelques modifications cependant : pas de création d'emploi et un investissement de la région partagé entre Clermont-Ferrand et Nevers. Car un atelier neversois sera aussi chargé de la maintenance des nouveaux trains. Du côté de la SNCF, on tue la polémique dans l'oeuf... la maintenance des Régiolis se fera bien dans la capitale auvergnate. "On a la maintenance de nos Regiolis qui sera faite sur Clermont-Ferrand et sur Nevers et nous aurons aussi en étude la création d'un nouvel atelier qui permettra d'entretenir les matériels TER Auvergne mais aussi le futur matériel que l'ont pourrait avoir suer l'axe Clermont-Paris", Josette Chastel, directrice de la production TER-Auvergne. 

Malgré ces affirmations, élus et syndicats doutent... "Les informations officielles qu'on a eues jusqu'à présent, c'était l'abandon de la construction de l'atelier à Clermont-Ferrand. Si les décideurs locaux changent de position (...) on s'en réjouit!", affirme Serge Brugière, de la CGT 63. Les douze trains régionaux seront livrés à partir de septembre 2016. La construction de l'atelier clermontois, elle, ne devrait pas intervenir avant 2017.

L'Auvergne et ses 12 trains Régiolis
Reportage : Charline Coca et Jean Jazeix. Intervenants : René Souchon (Président du Conseil Régional d'Auvergne - PS), Josette Chastel (Directrice de la production TER - Auvergne), Serge Brugière (CGT 63).

 

Sur le même sujet

Grands travaux entre St Etienne et Le Puy-en-Velay

Les + Lus