Cet article date de plus de 3 ans

Clermont-Ferrand : le chantier de La Comédie Scène Nationale est lancé

Poser la première pierre d’une nouvelle salle consacrée au théâtre et à la danse est toujours enthousiasmant : le 11 décembre, Clermont-Ferrand a lancé un grand chantier au cœur du centre-ville où résidera La Comédie Scène Nationale.
Poser la première pierre d’une nouvelle salle consacrée au théâtre et à la danse est toujours enthousiasmant : le 11 décembre, Clermont-Ferrand a lancé un grand chantier au cœur du centre-ville où résidera La Comédie Scène Nationale.

Le grand architecte Eduardo Souto de Moura (École de Porto, prix Pritzker 2011) signe le projet de la Comédie Scène Nationale de Clermont-Ferrand dont l’ouverture est prévue pour la saison 2019-2020.

Le projet architectural prévoit deux salles de spectacles de 900 et 350 places, un équipement scénographique moderne, un pôle de médiation culturelle, des locaux d’accueil d’artistes et une brasserie.

Longtemps cantonnée à une Maison des Congrés datant des années 80, la Scène Nationale de Clermont-Ferrand entend créer un lieu de vie que les Clermontois pourront s’approprier.

En 2014, la municipalité clermontoise a voté la réhabilitation de la gare routière, pour que La Comédie dispose enfin de sa propre salle de spectacles. La Ville y consacrera 12 millions d'euros pour un budget global de 34 millions.

Aux côtés du directeur artistique Jean-Marc Grangier, La Comédie a désormais une nouvelle présidente qui portera aussi ce grand projet. Brigitte Lefèvre, ancienne directrice de l'Opéra de Paris, salue cette mutation culturelle de la Ville : "c'est un renouveau, de nouvelles générations vont venir."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture architecture théâtre