Clermont-Ferrand : les commerçants inquiets avant la manifestation des Gilets jaunes du 23 février

Une manifestation de Gilets jaunes est prévue samedi 23 février à Clermont-Ferrand. La Préfecture évoque la présence possible de manifestants violents. Elle a donc décidé de prendre les devants, tout comme la municipalité. Les commerçants sont invités à faire de même.
 

Les agents municipaux retirent tous les objets qui pourraient être utilisés par des casseurs samedi 23 février.
Les agents municipaux retirent tous les objets qui pourraient être utilisés par des casseurs samedi 23 février. © Pascal Franco / France 3 Auvergne
Une manifestation de Gilets jaunes est prévue à Clermont-Ferrand samedi 23 février. Reste à savoir si elle sera d'ampleur régionale ou nationale. De nombreux commerçants clermontois sont inquiets et redoutent des violences. Christine Fradin, pharmacienne, explique : "Je suis inquiète. Si ça se trouve samedi soir, je n'aurai plus d'outil de travail. J'ai regardé les infos dans les autres villes. Je me dis que s'ils procèdent de la même manière à Clermont-Ferrand, on va avoir un peu de travail dimanche".

Des forces significatives

En prévision de la venue de casseurs samedi, tout le mobilier urbain qui pourrait leur servir est enlevé. Selon la Préfecture, des manifestants violents pourraient venir à Clermont-Ferrand ce samedi. Franck Boulanjon, sous-Préfet de Riom, affirme : "Ce que nous souhaitons, c'est sécuriser l'ensemble des accès, pour cela nous aurons des forces significatives pour sécuriser cette manifestation. Nous souhaitons malgré tout que la vie économique puisse perdurer pendant cette journée du 23 février".

Des commerçants touchés

Les commerces pourront donc rester ouverts s'ils le souhaitent ce samedi. Les 14 précédentes mobilisations se sont déroulées sans incidents dans la capitale auvergnate. Pourtant l'économie locale a souffert. Alban Pereira, président de Clermont commerces, souligne : "On a une baisse de 30-40% sur certains commerces. Certains vont même faire un peu de licenciement économique. Il y en a d'autres qui pensent à fermer. Il faut vraiment que les gilets jaunes comprennent les petits commerces sont là et que c'est l'économie locale : il faut les faire travailler, pas les tuer car on fait partie de la vie et on est là à leur service aussi". Enfin, il est recommandé aux automobilistes et propriétaires de deux roues de ne pas laisser leurs véhicules stationnés samedi en centre-ville et le long des principaux boulevards.
durée de la vidéo: 01 min 46
Clermont-Ferrand : les commerçants inquiets avant la manifestation des Gilets jaunes du 23 février ©France 3 Auvergne

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société manifestation économie social entreprises