Cet article date de plus de 4 ans

Clermont-Ferrand : un Festival qui s’affranchit des clichés

Vingt-quatre images seconde. Des images… mais pas de clichés. Le Festival international du Court Métrage nous ouvre les yeux sur le monde qui nous entoure. Des images pour raconter, pour témoigner, pour interpeller.  Un festival qui donne à voir et mérite d’être vu.
Clermont-Ferrand, un festival qui donne à voir et qui mérite d’être vu.
Clermont-Ferrand, un festival qui donne à voir et qui mérite d’être vu. © L. Pastural
Vingt-quatre images seconde. Des images… mais pas de clichés. Le Festival international du Court Métrage nous ouvre les yeux sur le monde qui nous entoure. Des images pour raconter, pour témoigner, pour interpeller.  Un festival qui donne à voir et mérite d’être vu.


L'Expresso du Court Métrage: un lieu d'échange et de débat entre festivaliers et cinéastes
L'Expresso du Court Métrage: un lieu d'échange et de débat entre festivaliers et cinéastes © L. Pastural


Au Festival, la journée commence toujours par un bon petit Expresso : un lieu de rencontre entre réalisateurs et festivaliers. L’Expresso c’est aussi l’occasion d’échanger et de débattre autour d’un film, d’un propos, d’une histoire.


Au Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand, la journée débute par un Expresso
Au Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand, la journée débute par un Expresso © L. Pastural


L’histoire par exemple de Jonas et Silvia, en vacances sur un voilier en Méditerranée.  Pendant leur navigation, ils vont rencontrer une embarcation en difficulté. A son bord, des réfugiés. Après avoir alerté les garde-côtes, ils perdront de vue ce bateau de fortune avant de se réveiller le lendemain dans un océan de cadavres. « Bon voyage » un film suisse de Raymond Wilkins.


"Bon voyage", film suisse de Raymond Wilkins a été l'occasion pour les spectateurs de débattre du sort des réfugiés.
"Bon voyage", film suisse de Raymond Wilkins a été l'occasion pour les spectateurs de débattre du sort des réfugiés. © L. Pastural



Dans Festival International il y a… International. Des films du monde entier sont, en effet, présentés à Clermont-Ferrand. Et on vient  du monde entier pour les voir !

Clermont-Ferrand attire des festivaliers du monde entier
Clermont-Ferrand attire des festivaliers du monde entier © L. Pastural

 

Et pour savoir ce qu'il ne faut surtout pas rater, le bouche à oreille, on a pas trouvé mieux. Toutes les occasions sont bonnes pour s'informer. A commencer par les files d'attente aux portes des salles de projection.

Patience et longueur de temps... Même pour un court c'est parfois long. Mais à Clermont-Ferrand, l'attente est souvent l'occasion d'échanger et de s'échanger les titres des films à voir absolument.
Patience et longueur de temps... Même pour un court c'est parfois long. Mais à Clermont-Ferrand, l'attente est souvent l'occasion d'échanger et de s'échanger les titres des films à voir absolument. © L. Pastural


Le programme du 39ème Festival International du Court Métrage c'est ici.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du court-métrage de clermont-ferrand cinéma culture