Clermont-Ferrand : François Barrière, conseiller municipal d'opposition soupçonné de viol, jugé devant la cour d'assises

Maître Fribourg, l'avocat de la victime, à l'ouverture du procès ce lundi 9 décembre. / © V.Riffard/ France3 Auvergne
Maître Fribourg, l'avocat de la victime, à l'ouverture du procès ce lundi 9 décembre. / © V.Riffard/ France3 Auvergne

L'ancien conseiller municipal de Clermont-Ferrand, François Barrière, est jugé pour viol devant la cour d'assises de Riom (Puy-de-Dôme), ce lundi 9 décembre. Il est accusé d'avoir eu des rapports non consentis, en 2015, avec sa compagne rencontrée sur Internet.

Par Antoine Belhassen

L'ancien élu Les Républicains (LR) de Clermont-Ferrand, François Barrière, est jugé pour viol devant la cour d'assises de Riom (Puy-de-Dôme), ce lundi 9 décembre.

L'homme âgé de 44 ans est accusé d'avoir eu des rapports non consentis, en 2015, avec une femme rencontrée sur Internet. Le verdict doit tomber ce mardi 10 décembre.

Mi-octobre, la Cour de cassation avait rendu sa décision et avait renvoyé l'élu devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme. Quatre ans après les faits, l'accusé encourt jusqu'à 15 ans de réclusion criminelle.

François Barrière a été mis en examen pour le viol de sa petite amie de l'époque, rencontrée sur Internet. Après deux mois de liaison, il aurait abusé d'elle de manière violente suite à une dispute. Sa compagne, une Clermontoise, avait déposé plainte. Depuis sa mise en examen, l'élu nie les faits.
 

Sur le même sujet

Les + Lus