À Clermont-Ferrand, L214 lance le veggie challenge pour encourager le véganisme

Un drapeau de l'association L214 devant l'Hôtel de Ville de Limoges, le 26 novembre 2016, qui a rassemblé près de 300 personnes contre la souffrance animale. / © PASCAL LACHENAUD / AFP
Un drapeau de l'association L214 devant l'Hôtel de Ville de Limoges, le 26 novembre 2016, qui a rassemblé près de 300 personnes contre la souffrance animale. / © PASCAL LACHENAUD / AFP

L'association L214, connue pour la divulgation d'images chocs dans les abattoirs, a lancé samedi 13 janvier une action "bonne résolution" en ce début d'année à Clermont-Ferrand. Le but est de sensibiliser la population à la cause animale grâce au veggie challenge pour devenir vegan en 21 jours.

Par MT avec Claude Fallas

Devenir végétalien n'aurait rien de rébarbatif et pourrait même s'avérer excitant gustativement parlant. C'est en tous cas ce que voulaient démontrer les 25 bénévoles de l'association L214 aux Clermontois. Leurs armes : un cochon câlin et quelques mets raffinés, 100 % veggie. "Nous avons une présentation de plats 100% végétalien, c'est-à-dire sans aucun produit animal. Pas de viande, de poisson, de lait, pas d'œuf, de beurre", explique Samantha Ruat, bénévole à L214.

À leur place, des légumes, des fruits et du soja sous toutes ses formes. Des ingrédients à la base du veggie challenge, ou comment devenir vegan en 21 jours. Et cette résolution trouve des adeptes en ce mois de janvier même si pour d'autres, se passer de viande semble bien moins évident.

À Clermont-Ferrand, L214 lance le veggie challenge pour encourager le véganisme
Intervenantes : Samantha Ruat, bénévole L214; Hélène Beylot, co-référente L214 Auvergne - France 3 Auvergne - Claude Fallas, René Thévenot, Gilles Malfray

Rassurer les consommateurs


Mais Hélène Beylot, co-référente L214 Auvergne, tient à rassurer les non-initiés : "Cela ne change pas fondamentalement la vie. Les gens vont pouvoir continuer à vivre de la même manière sans exploiter les animaux. C'est ce qui est très important. On peut continuer à s'habiller, à manger normalement sans les animaux."

En deux heures, nombreux sont ceux à avoir appréciés les moelleux au chocolat et cakes végétaliens. Une vingtaine d'entre eux ont décidé d'aller plus loin et de se lancer dans le veggie challenge.

Sur le même sujet

Que devient le raisin après la récolte ?

Les + Lus