Clermont-Ferrand : Alain Laffont, leader de l'extrême gauche, est décédé

Alain Laffont, figure historique de l'extrême gauche à Clermont-Ferrand, est décédé le 13 juin 2018 à l'âge de 70 ans. / © NICOLAS Thierry / MAXPPP
Alain Laffont, figure historique de l'extrême gauche à Clermont-Ferrand, est décédé le 13 juin 2018 à l'âge de 70 ans. / © NICOLAS Thierry / MAXPPP

Le leader historique de l'extrême gauche à Clermont-Ferrand Alain Laffont, 70 ans, est décédé dans la soirée du mercredi 13 juin à son domicile, victime d'une crise cardiaque. Alain Laffont, médecin et figure des quartiers nord de la Ville, était conseiller municipal depuis 1995. 

Par Brigitte Cante

Le leader historique de l'extrême gauche à Clermont-Ferrand Alain Laffont est décédé à l'âge de 70 ans dans la soirée du mercredi 13 juin à son domicile, victime d'une crise cardiaque. Alain Laffont, médecin et figure des quartiers nords de la Ville, était conseiller municipal depuis 1995.

De la Ligue Communiste Révolutionnaire au NPA, jusqu'à la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, Alain Laffont a porté les couleurs de l'extrême gauche et de l'anticapitalisme. Il a conduit sa dernière campagne électorale aux législatives de juin 2017.

La forte personnalité de l'élu clermontois et son implication dans les quartiers a permis à l’extrême gauche d’exister sur le plan électoral et de peser dans les débats, aussi bien au Conseil Municipal qu’au sein de la Métropole.

Les scores, obtenus à Clermont-Ferrand, sous l’étiquette NPA, Front de Gauche ou La France Insoumise, figuraient souvent parmi les meilleurs de l’extrême-gauche en France, allant jusqu'à dépasser les 15 % des voix.

En juin 2017, Alain Laffont fut le seul candidat de La France Insoumise présent au second tour des élections législatives en Auvergne. Une performance qu’il devait avant tout à son ancrage local.

Olivier Bianchi, maire PS de Clermont-Ferrand, salue "l'homme de conviction et d'engagement" et un "opposant loyal ": "Je n’oublie pas que dans les moments importants pour l’avenir de la ville ou de la région, nous avions toujours su trouver le chemin pour que toutes les forces de gauche puissent se rassembler, sans concession et sans rien renier de ses combats. Au revoir camarade."



Dès l'annonce de la disparition d'Alain Laffont, Alexis Corbière député de la France Insoumise a rendu hommage au " militant trotskyste" , au "médecin au grand coeur, un homme formidable." Clémentine Autain, également élue LFI à l'Assemblée Nationale; décrit "la tristesse qui touche toute une famille politique."



Clermont-Ferrand : réactions suite au décès d'Alain Laffont
Le leader historique de l'extrême gauche à Clermont-Ferrand Alain Laffont est décédé dans la soirée du mercredi 13 juin à son domicile, victime d'une crise cardiaque. Alain Laffont, médecin et figure des quartiers nord de la Ville, était conseiller municipal depuis 1995. Les réactions de Francis Vergne, France Insoumise, et d'Olivier Bianchi, maire PS de Clermont-Ferrand. - France 3 Auvergne


Sur le même sujet

Clermont-Ferrand : Alain Laffont, un homme de conviction et d’engagement

Les + Lus