Clermont-Ferrand : le musée Bargoin acquiert une statue monumentale de Jupiter vieille de presque 2000 ans

À Clermont-Ferrand, le musée Bargoin s'est doté d'une sculpture monumental de Jupiter à cheval terrassant un anguipède (un montre mi-homme, mi-poisson). / © Clermont Métropole
À Clermont-Ferrand, le musée Bargoin s'est doté d'une sculpture monumental de Jupiter à cheval terrassant un anguipède (un montre mi-homme, mi-poisson). / © Clermont Métropole

Le musée Bargoin de Clermont-Ferrand vient d'enrichir ses salles archéologiques d'une pièce impressionnante : une sculpture d'1,70 mètre du dieu Jupiter, à cheval, terrassant un monstre mi-homme, mi-poisson.

Par A.C.

Jupiter à cheval terrassant un monstre, mi-homme mi-poisson. Voilà la scène figée par une statue d'1,70 mètres que le musée Bargoin de Clermont-Ferrand vient d'acquérir aux enchères, pour 76 560 euros, au prestigieux hôtel Drouot, à Paris.

Découverte en 1849 à Égliseneuve-près-Billom, cette sculpture monumentale date du IIe siècle après Jésus Christ. Autrement dit, elle a été fabriquée il y a près de deux millénaires. Ce n'est pas l'unique représentation d'une telle scène où le Dieu de la Guerre Jupiter domine un monstre. Rien qu'en Auvergne, une dizaine de sculptures similaires ont été découvertes, mais quasiment toutes se trouvaient dans un état déplorable.
 

Dans ce "cavalier à l'anguipède", les Gallo-Romains voyaient la victoire de la lumière sur les forces chtoniennes (infernales, souterraines), de l'ordre sur le chaos, de la civilisation sur la barbarie. Cette sculpture a donc toute sa place au musée Bargoin, qui cherche à travers ses salles archéologiques à offrir un panorama du monde religieux de l'époque gallo-romaine. 

Sur le même sujet

Les + Lus