• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : à quoi va ressembler le nouveau stade Philippe-Marcombes ?

Les travaux de construction commencent jeudi 15 novembre et se poursuivront jusqu'en septembre 2020. / © Pascal Franco / France 3 Auvergne
Les travaux de construction commencent jeudi 15 novembre et se poursuivront jusqu'en septembre 2020. / © Pascal Franco / France 3 Auvergne

La première pierre du chantier de rénovation du stade Philippe-Marcombes a été posée jeudi 15 novembre. Les travaux de construction sont ainsi lancés pour une mise en service complète en 2020.

Par Aurélia Abdelbost

À Clermont-Ferrand, la première pierre est enfin posée. Olivier Bianchi, le maire, a inauguré jeudi 15 novembre le lancement de la construction du futur stade Philippe-Marcombes.

La cérémonie avait pour invité d'honneur Raphaël Geminiani, qui a remporté la première étape du Tour de France Auvergnate, en 1951.

Dans un tweet, Olivier Bianchi a indiqué : "Pose de la première pierre du stade Philippe-Marcombes en présence de Raphaël Geminiani qui gagna une étape du tour de France ici, en 1951. Un projet phare pour notre territoire qui permettra de continuer la valorisation du sport dans notre ville".
 


Une tribune de 1500 places

Le chantier a commencé au printemps 2018 par la destruction des anciens équipements, les travaux de construction sont maintenant lancés. 

Le nouveau stade sera équipé d'une tribune de 1 500 places et de huit couloirs d'athlétisme. Le parc urbain et sportif sera adapté aux loisirs et au sport santé. Et un nouveau skatepark couvert sera construit sous une terrasse panoramique avec vue sur les Puys. Il remplacera les modules vieillissants du seul véritable espace dédié aux sports urbains dans la ville.

Une vidéo accessible via le site de la mairie de Clermont-Ferrand permet de découvrir à quoi le futur stade ressemblera.
 

C'est un chantier pharamineux qui commence. La rénovation du stade coûtera 35 millions d'euros. L'équipement s'étalera sur près de sept hectares et devrait être achevé en septembre 2020.
 

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus