• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEO. Quand Renaud Lavillenie saute à la perche dans son jardin avec Armand Duplantis

Renaud Lavillenie accompagné du perchiste suédois Armand Duplantis devant son sautoir dans son jardin. / © R.Lavillenie
Renaud Lavillenie accompagné du perchiste suédois Armand Duplantis devant son sautoir dans son jardin. / © R.Lavillenie

Le perchiste recordman du monde, Renaud Lavillenie a invité chez lui, dimanche 7 juillet, le Suédois Armand Duplantis. Ensemble, ils ont sauté à la perche dans le jardin de sa maison située près de Clermont-Ferrand. 

Par D.Cros

Renaud Lavillenie a sauté à la perche, dimanche 7 juillet, dans son jardin avec le Suédois Armand Duplantis. Le recordman du monde habite Pérignat-les-Sarliève, près de Clermont-Ferrand. Il a installé chez lui, en mai 2012, un sautoir.

"Je n’avais pas sauté depuis octobre dernier. Je me suis remis de ma blessure et je suis de retour depuis seulement deux semaines. Avec Armand, nous revenons d’un meeting en Lausanne où j’ai fini 3ème et mercredi 10 juillet nous repartons à Monaco. C’était l’occasion d’en profiter. Nous avons fait du trampoline et de la perche". Puis il ajoute en souriant : "Nous sommes très amis même si il m’a battu l’été dernier au Championnat d’Europe". Agé de 19 ans, Armand Duplanis est en effet recordman du monde junior et champion d’Europe 2018. 

Par un beau soleil, ils ont fait plusieurs sauts et se sont préparés pour le meeting de Monaco. Ils ont été observés par la fille de Renaud Lavillenie, Iris, qui fêtera très prochainement ses 2 ans.
 

"C’est fun d’avoir un équipement chez soi. Je saute avec plus plaisir et avec plus de légèreté" explique-t-il. Dans son jardin, pas de pression et pas de compétition. "Le dispositif n’est pas homologué, la piste n’est pas plate. J’ai récupéré du matériel d’occasion. J’en rêvais depuis des années" dit Renaud Lavillenie.

En route pour les championnats de France et du Monde

Prochaine étape donc pour Renaud Lavillenie le meeting Ligue de diamant à Monaco. "C’est l’avant dernier du circuit. La finale aura lieu fin août à Zurich" explique-t-il. Il enchaînera ensuite avec les championnats de France organisés, du 26 au 28 juillet, à Saint-Étienne dans le Loire. Ils seront suivis, fin septembre à Doha, des Championnats du Monde.

"Ça va mieux. Je me suis remis de ma blessure" explique le perchiste qui a souffert d'une lésion aux ischios-jambiers. "Petit à petit, je retrouve tous les repères que j’avais quand j’étais en forme et que je faisais des performances". Puis il conclut en disant : "Je suis content de m’être libéré de cette blessure. J’espère avoir tout retrouvé, tout récupéré, pour les Championnats du Monde. Je continue de travailler".
 

Sur le même sujet

Archives : inauguration de la ferme hydrolienne de Caluire

Les + Lus