Clermont-Ferrand : un restaurant solidaire ouvrira en 2020

Baptisé "Toques académie", un restaurant solidaire ouvrira en 2020 à Clermont-Ferrand. / © ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Baptisé "Toques académie", un restaurant solidaire ouvrira en 2020 à Clermont-Ferrand. / © ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Début 2020, à Clermont-Ferrand, un restaurant solidaire ouvrira dans le quartier de la gare. Il proposera des tarifs préférentiels à des personnes en situation de précarité et formera des personnes sans emploi.
 

Par Catherine Lopes

Lundi 21 octobre, une société coopérative a été créée à Clermont-Ferrand, sous le nom de « Resto solidaire apprenant ». Cette société est la propriétaire et la gestionnaire d’un restaurant qui devrait voir le jour début 2020. Baptisé « Toques académie », il sera situé dans le quartier de la gare de la capitale auvergnate. Jacques Rousset, président de la société coopérative, explique : « ll s’agit d’un restaurant semi-gastro un peu particulier. Il pourra accueillir des clients comme vous et moi, mais surtout des personnes au chômage ou en situation de précarité. Ces dernières payeront 30% du prix du repas. Ainsi, pour un menu du jour à 18-20 euros, elles ne payeront que 6 euros ».

3 000 couverts par an

Ce sont quelque 3 000 couverts qui seront proposés chaque année, soit 850 bénéficiaires demandeurs d’emploi de condition modeste, seuls ou avec leur famille. Le restaurant a également été conçu comme un véritable tremplin vers l’emploi. Jacques Rousset poursuit : « Notre objectif est de former des personnes sans emploi aux métiers en tension de la cuisine et du service. Nous leur apprendrons un métier, dans un cursus qualifiant, comme le CAP ou le brevet professionnel. Nous espérons former entre 60 et 80 personnes par an ». Le restaurant fonctionnera sous la houlette d’un chef cuisinier de 43 ans, ancien élève de Thierry Gache et de Pierre Gagnaire, et d’un maître d’hôtel de 40 ans qui a travaillé dans des établissements prestigieux en France et à l’étranger. Ce projet a été initié par l’association Chôm’Actif, rapidement rejointe par le Secours Catholique et la Fondation Infa.

Un projet soutenu par des entreprises

Ce projet novateur de restaurant apprenant solidaire suscite beaucoup d’enthousiasme et recueille aujourd’hui le soutien de plusieurs partenaires, notamment le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, Clermont Auvergne Métropole, le groupe AG2R LA MONDIALE, la Fondation MICHELIN, France Active, le Crédit Coopératif, CYMBALE (club d’investisseurs solidaires), ainsi que des particuliers Citoyens solidaires. A ce jour, les financements publics et privés nécessaires pour réaliser le projet sont acquis.
 

Sur le même sujet

Les + Lus