A Clermont-Ferrand: silence on tourne !

Le temps d'un Festival, une école ouvre ses portes à Clermont-Ferrand: l'Atelier, l'école éphémère du cinéma. Dans les locaux de l'Ecole supérieure de commerce de Clermont-Ferrand, des étudiants de grandes écoles de cinéma mettent en pratique leurs connaissances.

Par Kamel Tir

Silence on tourne ! Pendant la durée du Festival, l’Ecole supérieure de commerce de Clermont-Ferrand accueille l’école éphémère du cinéma : l’Atelier. En franchissant les portes de cet espace ouvert à tous, le public découvre les secrets de la fabrication d’un film. Ici, les plus grandes écoles de cinéma se côtoient : Arfis de Villeurbanne, ArtFx de Montpellier, Ecole nationale supérieure Louis-Lumière de Paris

Modeling, effets spéciaux et réalité virtuelle. Dans cet atelier, organisé par l'école ArtFX, le public est plongé dans une une expérience in situ permettant de s’immerger dans la réalité virtuelle avec un casque HTC / © J. Le Coq
Modeling, effets spéciaux et réalité virtuelle. Dans cet atelier, organisé par l'école ArtFX, le public est plongé dans une une expérience in situ permettant de s’immerger dans la réalité virtuelle avec un casque HTC / © J. Le Coq


Chaque école apporte son expertise : la bande son pour l’Arfis ou encore les effets spéciaux numériques pour l’ArtFx.

Les élèves du Lycée Descartes de Cournon d'Auvergne réalisent un film d'animation. / © J. Le Coq
Les élèves du Lycée Descartes de Cournon d'Auvergne réalisent un film d'animation. / © J. Le Coq

Avec de la pâte à modeler, les élèves mettent en forme leur imagination et leur créativité. / © J. Le Coq
Avec de la pâte à modeler, les élèves mettent en forme leur imagination et leur créativité. / © J. Le Coq

Concentration et décontraction pour ces jeunes créateurs du lycée Descartes de Cournon d'Auvergne / © J. Le Coq
Concentration et décontraction pour ces jeunes créateurs du lycée Descartes de Cournon d'Auvergne / © J. Le Coq

De son côté, l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière de Paris réalise sous nos yeux une série de plans séquence.


Pendant le Festival international du Court Métrage de Clermont-Ferrand, les étudiants de l'Ecole nationale supérieure Louis-Lumière de Paris tournent en public des scènes inspirées du film de Bertrand Blier: "Buffet froid". / © J. Le Coq
Pendant le Festival international du Court Métrage de Clermont-Ferrand, les étudiants de l'Ecole nationale supérieure Louis-Lumière de Paris tournent en public des scènes inspirées du film de Bertrand Blier: "Buffet froid". / © J. Le Coq


  Dans un décor conçu et fabriqué par les élèves de l’Ecole d’architecture de Clermont-Ferrand, des acteurs, issus du Conservatoire de Clermont-Ferrand, jouent des scènes inspirées du film « Buffet froid » de Bertrand Blier. Le public peut ainsi découvrir les coulisses d’un tournage. Les images tournées sont projetées en direct et les visiteurs sont invités à échanger avec les équipes pédagogiques de l’Ecole Louis-Lumière. Une expérience enrichissante qui suscitera, sans nul doute, des vocations.


Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

La Poste se réorganise en Savoie et Haute-Savoie

Les + Lus