Clermont-Ferrand : transports, école, culture, économie... le maire présente son plan de déconfinement

Jeudi 7 mai, à la suite de la confirmation du déconfinement progressif de tout le territoire français par le gouvernement, le maire de Clermont-Ferrand a annoncé son plan pour la ville dans l’après-midi. En voici les principaux éléments.

Le déconfinement se fera progressivement dans les structures de la ville.
Le déconfinement se fera progressivement dans les structures de la ville. © Fabien Gandilhon
Le déconfinement a été confirmé jeudi 7 mai après-midi par le gouvernement. A partir du 11 mai, un retour à la normale très progressif pourra débuter dans un contexte d’amélioration de la crise liée au coronavirus. Suites aux annonces du gouvernement, Olivier Bianchi, maire (PS) de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole a lui aussi pris la parole face aux médias – dans une conférence de presse à distance via l’internet pour préciser les mesures sur sa commune. « Il faut garder à l’esprit que le 11 mai à 8h, nous ne reprendrons pas comme avant. Nous entrons dans un sas de déconfinement. » a tenu à préciser Olivier Bianchi pour justifier l’échelonnage des mesures.
 


Réouverture des écoles

Les différentes écoles publiques de Clermont-Ferrand rouvriront  progressivement. L’accueil se fera :Les services de garderie le matin, de cantine le midi et d’accueil périscolaire le soir seront assurés. La ville fournira du gel aux enseignants et aux ATSEM (Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles)  lors de la première semaine de rentrée.

 
Transports, stationnement et parcs
Les espaces verts seront à nouveau accessibles et l‘offre des transports publics se renforcera par rapport à la période de confinement.Pour éviter une congestion trop importante du centre-ville de Clermont-Ferrand, les déplacements à vélo vont être favorisés avec l’aménagement de pistes cyclables temporaires sur les boulevards à trois voies au détriment du trafic automobile. Le schéma cyclable de la commune qui prévoyait la création de 29km de pistes qui avait été suspendu suite à l’arrêt des chantiers va être accéléré pour rattraper le retard est être terminé dans les 4 à 5 prochains mois.

Le maire de la ville, Olivier Bianchi, souhaite profiter de l’occasion pour réaménager la commune et la convertir aux déplacements doux. Dans les prochaines semaines, des tests d’aménagements seront réalisés pour favoriser la marche et le cyclisme en élargissant par exemple les trottoirs quand cela est possible.
 

Mesures économiques

La mairie espère aussi que ces aménagements participeront à la relance économique. En prévision de la réouverture des cafés et restaurants (non autorisée encore par le gouvernement), les terrasses pourraient bénéficier d’espaces élargies afin de leur permettre un accueil du public dans le respect des règles de distanciation sociale. Ce pourrait être le cas place de la Victoire.

Des exonérations de taxes et de redevances ont été décidées pour alléger les charges des activités à l’arrêt, comme par exemple la suspension des loyers des commerces locataires de la mairie.
La Métropole a préparé un plan d’urgence de 2 millions d’euros pour soutenir les entreprises les plus touchées, en priorité les TPE et les PME du territoire métropolitain.

Pour le secteur culturel, la ville et la métropole ont décidé du maintien des subventions aux associations et des cachets des intermittents du spectacle pour les manifestations annulées qu’elles devaient organiser.

Afin de relancer l’activité dans la métropole, plusieurs chantiers devraient redémarrer dans les prochains jours. Ce sera le cas Place des Carmes, avenue Charras ou rue du Port à Clermont, de la halte ferroviaire du Cendre ou avenue de l’Europe à Lempdes.

Dès le 11 mai, les marchés alimentaires de plein air seront rétablis à Clermont-Ferrand, mais pas les marchés aux puces.
 

Réouverture des équipements sportifs et culturels

Les équipements sportifs de plein air rouvriront au public à partir du 14 mai sous conditions.Les équipements couverts pourraient rouvrir à partir du 2 juin suivant les décisions gouvernementales.

L’ouverture des établissements culturels se fera progressivement.Ces ouvertures annoncées devront être confirmées et se feront si les conditions d’accueil du public dans le respect des gestes barrières est possible.
   

Distribution de masques

600 000 masques dits « grand public » aux normes AFNOR ont été commandé par la Métropole et ses 21 communes. Ils seront mis gratuitement à la disposition de chaque habitant à raison de deux masques par personnes. Leur distribution débutera à partir de la semaine du 11 mai.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société déconfinement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter