Déconfinement le 11 mai : Edouard Philippe « ce ne sera pas une vie normale mais le début d’une nouvelle phase »

Le Premier ministre a présenté le plan de déconfinement ce jeudi 7 mai 2020. Avec d'autres membres du gouvernement, il a détaillé les mesures de l'après -11 mai. Départements normands en vert, modalités d'ouverture des écoles, accès aux plages... Retrouvez les temps forts de l'allocution.

Edouard Phillipe présente les modalités du déconfinement progressif, le 7 mai 2020
Edouard Phillipe présente les modalités du déconfinement progressif, le 7 mai 2020 © AFP

DIRECT du 7 mai 2020

17h02 Le Premier ministre prend à nouveau la parole : "Dans trois semaines, nous serons précisément où nous en sommes, nous serons si nous avons réussi à contenir l'épidémie". Il ajoute : "si ça n'est pas le cas, nous en tirerons les conséquences". Il rappelle "la nécessité de faire preuve d'une grande vigilance". "C'est l'esprit de la règle qui compte", explique-t-il

"Les centres de formations des apprentis et les centres de formation continue pourront rouvrir progressivement le 11 mai", précise Muriel Pénicaud.

La ministre appelle également les entreprises à la mise en place des "horaires décalés".

A destination des entreprises peu habituées au télétravail, "nous allons publier un guide pour accompagner les entreprises", explique la ministre du travail.

16h58 La ministre du travail, Muriel Pénicaud s'adresse à son tour aux Français. : "la santé des salariés ne sera et n'a jamais été une variable d'ajustement". 

"L'Etat sera aux côtés des entrepreneurs", insiste le ministre. Il précise : "les charges sociales patronales du mois d'avril et mai seront totalement supprimées".

Pour certains secteurs, "il faut accélérer la reprise". Pour le secteur des travaux public, le ministre vise une "quasi reprise d'ici la fin du mois de mai".

16h52 Bruno Lemaire, ministre de l'Economie et des Finances prend la parole. "Le 11 mai, tous les commerces rouvriront à l'exception des lieux de convivialité, comme les cafés, les bars, les restaurants" La date de réouverture de ces lieux sera fixée à la fin du mois de mai.

L'accès aux plages et aux lacs sera possible "sur autorisation des préfets à la demande des maires", indique le ministre de l'Intérieur. 

Les déplacements au delà de 100 km sont autorisés en cas de "motifs impérieux". Pour cela, une nouvelle attestation est disponible au format papier et numérique. 

Les 100 km sont "calculés à vol d'oiseau", par rapport au lieu habituel de domiciliation, précise le ministre.

16h45 Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'exprime : "il sera possible de sortir librement à partir de lundi, à l'exception de Mayotte"


"Les trains, les trams et les bus seront désinfectés au moins une fois par jour", déclare Elisabeth Borne.

Le port du masque sera "obligatoire dans les transports" pour les personnes de "11 ans et plus", précise la ministre. "L'absence de port de masques pourra faire l'objet d'une verbalisation". Elle s'élèvera à 135 euros.

16h37 La ministre en charge des Transports Elisabeth Borne s'installe au pupitre. Les réservations seront obligatoires dans les trains.


Le Premier ministre annonce: "dans les départements verts,  les collèges pourront continuer à fonctionner à partir du 18 mai".

Une pré-rentrée aura lieu le 11 mai pour les enseignants. En école élémentaire, 15 enfants seront accueillis par classe, et 10 élèves par classe en école maternelle.

16h32 Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer prend la parole. Il met en avant la "préoccupation sociale" du gouvernement concernant le retour à l'école. "Nous devons lutter cotre le décrochage scolaire", explique-t-il.
 
Le gouvernement débloque au total "475 millions d'euros de crédits supplémentaires" pour les personnels des  EHPAD de France. Le personnel de ces établissements recevra "une prime de 1500 euros dans les 33 départements les plus touchés" et "de 1000 euros ailleurs". La prime sera "défiscalisée" et "versée dans les prochaines semaines", présise le ministre.

"100 millions de masques seront distribués à destination des soignants, des malades et des personnes fragiles", indique le ministre.

Olivier Véran détaille les modalités des tests "100% remboursés par l'assurance maladie" pour les personnes malades. "Si vous présentez des symptômes du Covid-19 : il faut agir, n'attendez pas que cela passe. Contactez immédiatement votre médecin", explique-t-il.

"Dans les prochaines semaines : les gestes barrières et de distanciation physique demeureront au coeur de la lutte contre l'épidémie", rappelle le ministre de la Santé

Les départements de l'Ile-de-France, des Hauts-de-France, de la Bourgogne et du Grand-Est restent en rouge. "L'indicateur étudié en priorité est le niveau de tension des service de réanimation des hôpitaux", précise Olivier Véran

16h14 Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran prend la parole. Il présente la carte des départements colorés en fonction de leur situation sanitaire. "La pression épidémique a baissé mais cette baisse cache des différences parfois importantes selon les territoires", détaille-t-il
 
"Le pays est divisé en deux : dans la majeure partie nous avons réussi à freiner la vague épidémique (...) ce sont les départements verts. S'ils se maintiennent en vert les trois prochaines semaines, nous pourrons au tout début du mois de juin envisager une nouvelle étape de déconfinement", explique Edouard Philippe

16h06 "Ce matin, lors du Conseil de défense, le président de la République l'a confirmé : la levée progressive du confinement peut être engagée ce lundi 11 mai. C'est une nouvelle étape dans la lutte contre l'épidémie, c'est une bonne nouvelle pour la France, pour les Français. Nous allons débuter lundi prochain un processus très progressif, qui va durer au minimum plusieurs semaines", a déclaré Edouard Philippe en préambule de son discours

  

Ce que l'on attendait avant l'allocution

Carte définitive, déplacements, conditions de réouverture des écoles... Après 52 jours de confinement, le Premier ministre Edouard Philippe présente ce jeudi 7 mai 2020 à 16 heures les "détails du début du déconfinement", depuis Matignon.

Il est accompagné de plusieurs membres de son gouvernement : Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education ; Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique ; Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur ; Bruno Le Maire, ministre de l'Economie ; Muriel Pénicaud, ministre du Travail et Olivier Véran, ministre de la Santé. 
 
​​En France, 25 809 décès sont à dénombrer, dont 365 en Normandie depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, le déconfinement sera "progressif" et "différencié", selon le Premier ministre.​​​​

Plusieurs sujets questionnent à quatre jours de l'échéance du 11 mai : les conditions de réouverture des écoles maternelles et élémentaires, la reprise des transports publics, le retour dans les entreprises ou encore la possibilité de se déplacer dans un rayon de 100 km. 
 

Le 11 mai : date définitive du déconfinement ?

Si les indicateurs ne sont pas au vert, nous ne déconfinerons pas le 11 mai”, avait prévenu le Premier ministre Edouard Philippe, le 28 avril 2020 devant l'Assemblée nationale. Samedi 2 mai, le ministre de la Santé Olivier Véran a laissé plané le doute quant à la sortie du confinement le lundi 11 mai 2020. "La date de levée du confinement pourrait être remise en question", avait-il déclaré dans les colonnes du Parisien

"Un plan éventuel de reconfinement" sera prêt en cas de nouvelle aggravation de la situation sanitaire, même si "ce n'est pas notre objectif", a précisé le 6 mai Jean Castex, haut fonctionnaire chargé de coordonner le déconfinement.



La Normandie en vert ?

Chaque soir, la direction générale de la santé présente une carte du pays. Les couleurs des départements français (rouge, orange, vert) varient en fonction de la circulation du virus. Le Premier ministre dévoilera une carte définitive. La France sera coupée en deux, avec seulement les couleurs rouge et vert. Les élus des cinq départements normands seront donc fixés sur la progression du Coronavirus sur leurs térritoires. Les mesures de déconfinement seront variables en fonction de la couleur des zones. 
 

 
Les déplacements

"Il sera à nouveau possible de circuler librement", avait déclaré le Premier ministre lors de son discours du 28 avril. En revanche, les déplacements à plus de 100 km de son domicile ne sont pas permis, sauf "pour un motif impérieux, familial ou professionnel", avait-il détaillé.  

Comment se déplacer à partir du lundi 11 mai ? Les usagers des transports publics comme les opérateurs sont inquiets. Des lignes de transports en commun pourraient fermer après le 11 mai, si les règles de sécurité sanitaires n'étaient pas respectées. Le plan de redémarrage de la SNCF prévoit une augmentation de l'offre à mesure que la France se déconfinera, couplée à de strictes règles sanitaires, et vise "un retour à la normale fin juin".


Des masques pour tous ?

Sur le sujet toujours très sensible des masques, l'une des clés du déconfinement, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a répété le 6 mai que "l'objectif est que chaque Français ait accès à un masque" le 11 mai.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé coronavirus : conseils pratiques coronavirus : envie d'évasion
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter