• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : des verres connectés pour les résidents d’une maison de retraite

Un verre intelligent pour ne pas se déshydrater. / © Auxivia
Un verre intelligent pour ne pas se déshydrater. / © Auxivia

Avec l’âge, le risque de déshydratation s’accroît. Pour lutter contre ce phénomène, un EHPAD de Clermont-Ferrand propose désormais à ses résidents des verres connectés. Un dispositif inédit permettant de réaliser un suivi automatisé de l’hydratation.
 

Par Valérie Riffard

Utiliser les nouvelles technologies pour prévenir le risque de déshydratation des personnes âgées, c’est le défi que s’est lancé le réseau de gestion d’Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) OMERIS.

Un dispositif qui permet la mise en place de verres connectés dans les chambres et lieux de restauration des résidents et qui a été testé pour la première fois à Clermont-Ferrand, au sein de la résidence des 9 soleils.

Grâce à une ergonomie adaptée aux personnes âgées, le verre connecté s’utilise comme un verre standard et mesure la quantité d’eau prise par le senior tout en vérifiant que le contenu n’ait pas été renversé.
Elaboré par Auxivia, une jeune entreprise française, le verre connecté enregistre dans un premier temps les habitudes de son utilisateur et enregistre les prises hydriques. Il peut également s’allumer pour lui appeler de boire ou pour l’inciter s’hydrater plus.
De plus, lorsqu’il détecte un changement d’habitudes ou des risques hygiéniques, il signale ces anomalies au personnel soignant, facilitant ainsi la prise en charge de l’utilisateur.
Les données enregistrées par ce verre intelligent sont par ailleurs accessibles à tout moment grâce à un outil de suivi personnalisable.


« En septembre 2016, nous avons reçu la start-up Auxivia qui était à la recherche d’EHPAD pilote pour développer leur dispositif de « verre intelligent », explique Stéphane Villard, cadre de soin à la résidence des 9 soleils. Une visite de notre établissement leur a permis notamment de vérifier les possibilités de connexion WIFI, ainsi que les capacités de stockage et de nettoyage des verres connectés ».

Testé pour la première fois à Clermont-Ferrand, le verre connecté va être déployé dans toute la France, sur l’ensemble des EHPAD du groupe.

 

Sur le même sujet

Bébés sans bras, la piste de l'eau

Les + Lus