Comment une entreprise du Puy-de-Dôme recycle le sable contenu dans les déchets du BTP

Présent partout autour de nous, indispensable à la construction des maisons, routes ou téléphones portables, le sable est un matériau précieux. Pour l'économiser, une entreprise basée à Veyre-Monton (Puy-de-Dôme) a mis au point un système pour laver et réutiliser les déblais de chantiers du BTP.

Une entreprise à Veyre-Monton (Puy-de-Dôme) a élaboré un processus de tri, de lavage et de réutilisation du sable destiné aux chantiers de BTP.
Une entreprise à Veyre-Monton (Puy-de-Dôme) a élaboré un processus de tri, de lavage et de réutilisation du sable destiné aux chantiers de BTP. © A.Albert/FTV

Le sable est une ressource précieuse, mais à long terme, ce matériau essentiel à la construction de biens du quotidien viendra à manquer. Une entreprise de Veyre-Monton, dans le Puy-de-Dôme, a peut-être la solution. Grace à un système de recyclage « Save Sand », du sable qui provient des déchets de chantiers du BTP peut être récupéré. « Chaque unité traitera des déblais issus de chantiers (ferrailles, argiles, plastiques, béton, bois...), d’excavations de routes, de curage ou de canaux. Outre le recyclage par filières, la technologie employée permettra de minimiser les besoins en eaux de lavage », peut-on lire dans un communiqué de la société.

Du sable en circuit court

Le sable récupéré est trié, lavé et réutilisé en matériaux de construction, comme l’explique Alexandre Guillaume, co-directeur de MS Société: « Aujourd'hui à partir d'un produit considéré comme un déchet, on peut faire des sous-produits à très forte valeur ajoutée : le sable pour la construction et les argiles pour le ciment des carbonés de demain. On peut réellement associer protection de la planète et impact positif au niveau industriel ». D'ici peu, le système élaboré par cette société puydomoise sera installé sur des chantiers. Les entreprises pourront alors recycler leurs déblais et le réutiliser directement, comme un circuit court de ce matériau précieux et si recherché qu’est le sable.

Le système mis au point par la société du Puy-de-Dôme MS Group permet de recycler le sable à l'échelle d'un chantier.
Le système mis au point par la société du Puy-de-Dôme MS Group permet de recycler le sable à l'échelle d'un chantier. © MS Group

Une ressource surexploitée

Chaque année, sur toute la France, 400 millions de tonnes de sable sont utilisées, soit 18 kilos par Français et par jour.  Aujourd'hui il est devenu la deuxième ressource naturelle la plus consommée. Les consommations sont impressionnantes : 200 tonnes pour une maison, 3 000 tonnes pour un hôpital, 30 000 tonnes pour 1 kilomètre d’autoroute, 12 000 000 tonnes pour une centrale nucléaire.

Jusqu'à 30% du sable recyclé

Le secteur de la construction est responsable, à lui seul, de 50 % de l’exploitation mondiale des ressources non renouvelables. « On se retrouve avec un produit qui est surexploité, qui est pillé, qui est pris dans les rivières, dans les plages et qui engendre une problématique environnementale majeure. Commençons par nous servir dans le déblai et complétons avec l’utilisation de ressources naturelles dans les carrières et dans les sablières », suggère Alexandre Guillaume. Actuellement, seulement 10 % du sable est recyclé en France. L'objectif avec ce procédé est de passer à 30 % dans les prochaines années.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie innovation environnement