Coronavirus. Le CHU de Clermont-Ferrand prêt pour le dépistage massif de la population à partir du 18 mai

Le centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand va ouvrir l’une des 20 plateformes nationales de dépistage à grande échelle du coronavirus. La possibilité de tester la population fait partie des mesures à mettre en œuvre pour éviter un rebond de l’épidémie après le déconfinement.
A partir du 18 mai, 2000 tests de dépistage du coronavirus pourront être effectué chaque jour au CHU de Clermont-Ferrand.
A partir du 18 mai, 2000 tests de dépistage du coronavirus pourront être effectué chaque jour au CHU de Clermont-Ferrand. © CHU de Clermont-Ferrand
Ce fut un sujet de polémique pendant des semaines. Les tests de dépistages du coronavirus SARS CoV-2, d’abord restreints, vont être disponibles massivement. Dans un communiqué publié jeudi 7 avril, le CHU de Clermont-Ferrand indique que l’établissement fait partie des vingt plateformes de dépistages à grande échelle du dispositif national annoncé par le gouvernement.
   

2000 tests quotidiens

A partir du 18 mai, 2000 tests RT-PCR pourront être effectué chaque jour avec un fonctionnement 7 jours sur 7 et 24h sur 24. « Cette plateforme a pour mission d’assurer le dépistage du virus chez toute personne présentant des signes d’infection COVID-19 dans la population du Puy-de-Dôme, de l’Allier, du Cantal et de la Haute-Loire. Les prélèvements seront faits au plus proche des populations et acheminés ensuite au laboratoire du CHU » précise le communiqué.

Cette nouvelle plateforme viendra compléter les tests effectués par le laboratoire hospitalier depuis le mois de février. Celui-ci continuera de fonctionner pour dépister les patients hospitalisés au CHU et les hôpitaux du Groupement Hospitalier de Territoire « Territoires d’Auvergne : Allier Puy-de-Dôme ». Des tests pourront aussi être réalisés pour les personnes vivant ou travaillant dans les établissements médico-sociaux (EHPAD).
   

Test sur ordonnance

Tests massifs ne signifient cependant pas ouvert à tous. Pour être dépisté, une prescription médicale est nécessaire. Il suffit ensuite de se rendre dans un centre de prélèvement. Celui du CHU, installé sur le site de Gabriel-Montpied, est lui déjà en place et peut accueillir jusqu’à 350 personnes par jour. Une fois muni d’une ordonnance, il est accessible avec ou sans rendez-vous préalable, entre 6h30 et 19h30 du lundi au dimanche.

Les résultats de ces tests permettront aux autorités sanitaires de surveiller l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en ayant une représentation plus précise de la circulation du coronavirus. Cela pourra servir à adapter les mesures de préventions et guider les mesures de levées du confinement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société chu de clermont-ferrand