Coronavirus Covid-19 : 11 personnes désormais positives dans le Puy-de-Dôme

Mardi 10 mars, le nombre de cas porteurs de coronavirus dans le Puy-de-Dôme s'élevait à 11 patients, tous hospitalisés au CHU de Clermont-Ferrand. / © Christian Lamorelle / FTV
Mardi 10 mars, le nombre de cas porteurs de coronavirus dans le Puy-de-Dôme s'élevait à 11 patients, tous hospitalisés au CHU de Clermont-Ferrand. / © Christian Lamorelle / FTV

Mardi 10 mars, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, préfète du Puy-de-Dôme, a annoncé sur France Bleu Pays d'Auvergne que deux nouveaux cas de coronavirus avaient été détectés dans le département. Cela porte le total à 11 cas positifs dans le Puy-de-Dôme.
 

Par Catherine Lopes

Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc, préfète du Puy-de-Dôme, a annoncé mardi 10 mars au micro de France Bleu Pays d’Auvergne que le bilan s’élevait désormais à 11 cas confirmés de coronavirus dans le Puy-de-Dôme. Elle indique : « A ma connaissance, tous les malades se portent aussi bien que possible. Ils n’inspirent pas d’inquiétude. Deux nouveaux cas positifs ont été identifiés hier soir. Cela porte à 11 le nombre de cas infectés et testés dans le Puy-de-Dôme ».
En fin d'après-midi, l'ARS d'Auvergne-Rhône-Alpes a donné plus de précisions sur ces nouveaux cas : "Parmi les personnes nouvellement confirmées, un enfant d’une dizaine d’années qui a séjourné en Italie, dans une zone où circule le virus. Il n’a pas fréquenté son école depuis et son entourage familial proche est sous surveillance, isolé à domicile. Il est pris en charge au centre hospitalier de Clermont-Ferrand. Et aussi, un homme d’une soixante d’années, pris en charge au CHU de Clermont-Ferrand au service des soins intensifs. Les investigations sont toujours en cours pour déterminer une éventuelle exposition".

Le virus ne circule pas dans le Puy-de-Dôme

La préfète s’est voulue rassurante : « Pour une grande partie, il n’y a pas de foyer épidémique dans notre département, c’est-à-dire 3 personnes hors cas familial. Le virus ne circule pas dans le Puy-de-Dôme ». Les 3 premiers cas détectés dans le Puy-de-Dôme étaient un couple et une femme, tous les 3 âgés d’une cinquantaine d’années, qui seraient en lien avec le cluster de Mulhouse. Les 2 cas suivant étaient les enfants du couple, âgés de 16 et 9 ans. Enfin, le 8 mars, on apprenait que 2 nouveaux cas, un couple de trentenaires qui aurait séjourné dans l’une des zones de France où circule le virus, avait été pris en charge par le service des maladies infectieuses du CHU de Clermont-Ferrand. 

Deux EHPAD sous surveillance

Le 9 mars, deux nouveaux cas ont été identifiés pour un couple de septuagénaires résidant à Saint-Amant-Roche-Savine et originaire d’Alsace. Par mesure de prévention, deux EHPAD du Puy-de-Dôme ont été placés sous surveillance : la maison de retraite La Colombe de Blanzat et l’EHPAD Gaspard des Montagnes de Saint-Amant-Roche-Savine.

 

Sur le même sujet

Les + Lus