Coronavirus Covid-19 : dans l’académie de Clermont-Ferrand, les voyages scolaires à l'étranger suspendus

Dans l'académie de Clermont-Ferrand, les voyages scolaires vers l'étranger sont suspendus ou reportés, il en va de même pour ceux à destination des "clusters" en France. / © Vincent Isore / MAXPPP
Dans l'académie de Clermont-Ferrand, les voyages scolaires vers l'étranger sont suspendus ou reportés, il en va de même pour ceux à destination des "clusters" en France. / © Vincent Isore / MAXPPP

En raison de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, les voyages scolaires à l'étranger prévus dans l’académie de Clermont-Ferrand sont suspendus ou reportés. Les élèves et professionnels revenant de zones à risque pourront réintégrer les établissements dès la rentrée.

Par Solenne Barlot

Parmi les mesures liées à l’épidémie de Coronavirus Covid-19, l’académie de Clermont-Ferrand a annoncé lundi 2 mars sur son site internet la suspension ou le report de tous les voyages scolaires à l'étranger, quelle que soit leur destination, et ce jusqu’à nouvel ordre. Cette suspension vaut également pour les zones de France identifiées comme des clusters, les zones qui regroupent au moins 2 cas en même temps au même endroit. Ce mercredi 4 mars, les clusters français sont l’Oise, la Haute-Savoie et le Morbihan.

Fin des mesures de confinement

Les élèves et personnels de l’éducation qui reviennent de zones à risque pourront se rendre normalement dans les établissements : « Le virus circulant déjà sur notre territoire, il n’y a plus de raison de confiner des personnes revenant de zones exposées à une circulation active du virus ; en particulier, les élèves et les personnels en retour de Lombardie et de Vénétie vont pouvoir retourner à l’école », précise l’académie de Clermont-Ferrand. Chez les représentants des parents d’élèves, ces mesures sont plutôt bien acceptées : « Ce sont des décisions raisonnables, c’est très bien. De toute façon, comme le virus est déjà chez nous, cela ne servait à rient d’isoler les élèves et les professeurs », affirme Sarah Gheeraert, présidente de l’association de parents d’élèves FCPE du Puy-de-Dôme.

Approvisionner les établissements en matériel d'hygiène

Le territoire académique n’étant pas touché, la mission principale des personnels de l’académie est de faire circuler l’information auprès des enseignants et des élèves : « La situation est très évolutive, on ne peut pas savoir où on en sera lundi pour la rentrée. En attendant, nous restons en contact avec l’ARS pour équiper les établissements en matériel d’hygiène et pour transmettre les informations en temps réel », précise le rectorat. Pour Sarah Gheeraert, de vraies mesures d’hygiène doivent être prises : « Il y a des établissements où les sanitaires sont sales, où il n’y a pas de savon pour se laver les mains. Il est important de bien respecter les consignes d’hygiène, mais il faut pouvoir le faire. C’est une vraie préoccupation pour les parents. »

Les recommandations en temps réel sur le site de l'Education Nationale

Les recommandations à destination de tous les établissements du territoire français sont à retrouver sur le site internet du ministère de l’Education education.gouv.fr. Il est la principale source d’information pour l’académie de Clermont Ferrand. Il y est par exemple détaillé la procédure si un élève présente des symptômes : « Sous la responsabilité du directeur d’école ou chef d’établissement, en lien le cas échéant avec le médecin scolaire ou l’infirmière, l’élève qui présente des symptômes de fièvre, de toux ou des difficultés à respirer, doit être isolé. Le SAMU centre 15 est immédiatement contacté. Le chef d’établissement ou le directeur d’école informe le ou les responsables légaux de l’enfant. » L’Education Nationale précise que les chefs d’établissement sont en droit d’interdire l’accès à l’établissement aux élèves présentant des risques. En cas de passage au stade 3 de l’épidémie, ces précautions pourraient être renforcées.

Sur le même sujet

Les + Lus