Coronavirus COVID 19 : à Clermont-Ferrand, le festival Europavox annulé

L'évènement était en suspend mais après l'allocution d'Emmanuel Macron, lundi 13 avril, les minces espoirs se sont effondrés ; le festival Europavox de Clermont-Ferrand est annulé à cause du coronavirus. Depuis sa création en 2006, c'est la première fois que l'évènement ne peut pas avoir lieu.

Le festival Europavox 2020 est annulé à cause de l'épidémie de coronavirus.
Le festival Europavox 2020 est annulé à cause de l'épidémie de coronavirus. © Rémi DUGNE/MaxPPP
C'est un festival mythique qui fait rayonner l'Auvergne à l'échelle européenne. Europavox, 40 000 spectateurs l'an dernier place du 1er Mai à Clermont-Ferrand, est annulé à cause de l'épidémie de coronavirus. Il devait avoir lieu du 25 au 28 juin 2020. La situation est inédite, les organisateurs ont vu leurs espoirs douchés après le discours du président de la République, lundi 13 avril.
 


La programmation prommettait une édition éclectique ; M, Mika, Rilès, Aya Nakamura, Suzane, Last train,... Des concerts qui, comme chaque année depuis 14 ans, devaient célébrer la diversité de la musique européenne.  

Morgane Imbeaud décue mais réaliste


Parmi les artistes qui devaient monter sur scène, il y a la Clermontoise Morgane Imbeaud. C'est une habituée de l'évènement, son concert était prévu le 26 juin. Elle est déçue, forcément, mais cette annulation ne la surprend pas : "On savait tous que ça allait arriver, ça paraissait évident. Europavox, c'est tellement de monde réunit dans un même lieu. Les artistes viennent de pays différents... avec les frontières fermées, je ne vois pas comment ça aurait pu être maintenu. Et comme c'est une question de santé publique, on ne peut que être d'accord avec cette décision."
L'artiste reste positive : "Je considère ça comme une pause, j'en profite pour composer, c'est une période qui m'inspire"


Un Europavox 2021 déjà sur les rails


Didier Veillault, le directeur de la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand, organise ce festival chaque année. Pour lui, la décision était prise avant même l'allocution d'Emmanuel Macron. "On aurait annulé de toutes façons. On ne pouvait pas prendre le risque. On pense au public, aux artistes,... il faut être sûr que l'épidémie est derrière nous pour organiser de tels évènements." 

Europavox, c'est un peu son bébé. Il y a eu des années où la canicule, par exemple, faisait planner le doute sur le maintien du festival mais jamais il n'avait connu d'annulation. "C'est un coup dur, c'est le projet d'une année entière mais il faut relativiser. Ce qui nous arrive c'est une goutte d'eau par rapport à tout ce qu'il se passe en ce moment. Mais j'ai quand même une pensée pour les intermittents du spectacle... beaucoup sont dans des situations difficiles."

Le directeur de la Coopé doit maintenant consulter chaque artiste, chaque producteur. D'importantes sommes sont engagées. "Pour les assurances, le covid 19 ne fait pas partie des risques couverts... On espère que nos deux principaux partenaires (NDLR la région Auvergne-Rhône-Alpes et la ville de Clermont-Ferrand) continueront à nous soutenir. En tout cas, on continue de travailler ! L'édition 2021 est déjà dans nos têtes. On veut rebondir ! On promet quelque chose d'exceptionnel, de plus fort, de plus grand !". 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société festival événements sorties et loisirs musique culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter