Coronavirus-Covid-19 : les conseils d'une psychologue pour vivre au mieux le confinement

Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a annoncé lundi 16 mars un confinement de la population pour une durée de 15 jours au minimum. / © MAXPPP
Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a annoncé lundi 16 mars un confinement de la population pour une durée de 15 jours au minimum. / © MAXPPP

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé lundi 16 mars en soirée que pour une durée de 15 jours au moins les Français doivent limiter toute interaction sociale en dehors du foyer. Nous avons interrogé une psychologue qui nous explique comment vivre au mieux ce confinement. 

Par Camille Belsoeur

Le confinement chez soi pour une durée de 15 jours au minimum en France à partir de mardi 17 mars annoncé par Emmanuel Macron pour empêcher au maximum les interactions sociales et stopper la chaîne de transmission du virus Covid-19 est une mesure inédite dans notre pays. Pour certaines personnes qui vivent seules ou pour d'autres qui doivent télétravailler chez elles tout en s'occupant de leurs enfants, ce confinement à domicile bouleverse les habitudes et peut être difficile à vivre. Installée à Clermont-Ferrand, la psychologue Aurélie Nebout apporte quelques réponses aux personnes inquiètes de la perspective de vivre un confinement de longue durée. 
 


Est-ce normal d'être inquiet à l'idée de rester confiné chez soi pour plusieurs semaines ?

Oui, c'est normal de ressentir de l'anxiété par rapport aux mesures de confinement. Il faut que les gens restent au maximum en contact avec leurs proches par Skype, au téléphone ou sur des messageries en ligne pour surmonter cette solitude. 

Que conseillez-vous aux personnes qui vivent seules et qui supportent mal la solitude ?

Il n'y a pas de remède miracle. Mais il faut prendre le temps de faire des choses que l'on aime et que l'on n'a pas le temps de faire d'habitude. C'est très important pour le moral. Une bonne idée peut être de faire une liste des choses qu'on aime faire et de sortir cette liste en cas de crise d'angoisse. Il y a aussi plein d'exercices de relaxation en ligne qui peuvent vous détendre si vous êtes anxieux. C'est une autre option pour s'apaiser pendant ce confinement.
 

Beaucoup de gens vont faire du télétravail, ce qui peut s'avérer parfois compliqué avec des enfants à la maison. Comment s'organiser ? 

L'important c'est de se créer un espace à soi, une bulle, chez vous. Il faut avoir une séparation entre votre lieu de travail et le reste de la maison où vous jouerez avec vos enfants. Après il n'y a pas un modèle rigide. C'est plus à chacun de voir ce qui lui convient le mieux en termes d'horaires et de tranquillité. 


Ce confinement peut aussi s'avérer difficile à gérer pour des personnes qui ont des problèmes de couple. Que leur dites-vous ?

Je crois que cette situation de crise peut permettre à des couples de se renforcer, car les gens se serrent les coudes et prennent soin les uns des autres. Dans le cas où vous sentez qu'il est difficile de supporter l'autre toute la journée, concoctez-vous chacun un espace où vous pouvez être tranquille chez vous. 
 

Les informations concernant l'épidémie du Covid-19 sont assez anxiogènes. Conseillez-vous aux gens de ne pas regarder en boucle les chaînes d'information ? 

Pour beaucoup de gens, il a été difficile de digérer les tonnes d'informations qui ont été diffusées par les médias. En réaction à cette surinformation, certaines personnes ont choisi de se couper des informations et de banaliser l'épidémie. Ce qui n'est pas le comportement à avoir. Je conseille plutôt de suivre les informations mais en ne restant pas toute la journée devant les chaînes en continu pour ne pas être trop angoissé. 

Sur le même sujet

Les + Lus