Coronavirus COVID-19 : les matchs de l’ASM Clermont Auvergne bientôt à huis clos ?

L'épidémie de Coronavirus COVID-19 pourrait avoir pour conséquence la tenue des matchs de l'ASM Clermont-Auvergne à huis-clos. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
L'épidémie de Coronavirus COVID-19 pourrait avoir pour conséquence la tenue des matchs de l'ASM Clermont-Auvergne à huis-clos. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

En raison de l’épidémie de Coronavirus COVID-19, les matchs de l’ASM Clermont Auvergne pourraient se jouer à huis clos. Une hypothèse qui pose problème au président du club Eric de Cromières, qui pointe des pertes financières importantes et qui souhaite des « solutions alternatives ».

Par Solenne Barlot

L’épidémie de Coronavirus COVID-19 pourrait provoquer un huis clos pour les matchs de l’ASM Clermont Auvergne, c’est en tout cas une piste proposée par la ministre des Sports Roxana Maracineanu. Si le président du club auvergnat Eric de Cromières se dit très satisfait de la décision de maintenir les matchs malgré l’épidémie, il espère en revanche pouvoir trouver des "solutions alternatives" à la tenue de ces matchs à huis clos qui, selon lui, pourrait avoir de lourdes conséquences sur la stabilité financière du club : « Selon mes calculs, avec une moyenne de 18 000 spectateurs par match, on est entre 700 000 et 800 000 euros de perte par match. Nous allons exposer ces chiffres lors d’une réunion le 10 mars, afin que les pouvoirs publics mesurent le préjudice qu’un huis-clos représenterait pour les clubs. » 

Ventes de billets reportées 

Sur son compte Twitter, le club a relayé les inquiétudes des supporters : " Suite aux récentes déclarations du ministre de la santé et de la Ministre des Sports, Madame Maracineanu, de nombreux supporters se questionnent au sujet des conditions de déroulement des prochaines rencontres et des modalités de billetterie. Nous vous tiendrons informés dès que possible de l’évolution des décisions. Dans l’attente de celles-ci, la vente pour la rencontre face au Racing prévue demain est reportée, celle de Toulon suspendue. Nous vous remercions de votre compréhension."

La santé avant l'économie

Il assure cependant faire passer la santé publique avant les considérations économiques. Vincent Duvivier, responsable de la communication du club ajoute : « On fera tout ce qui est possible pour préserver la santé des supporters. Effectivement, les rencontres prévues sont des rencontres avec un afflux important, par exemple un match face à Toulon, un Derby contre Brive et un quart de finale de Coupe d’Europe. Les pertes pourraient être même plus importantes que 800 000 euros par match, mais nous suivrons les directives car la santé publique passe avant tout. »

Les restaurants et hôtels impactés ?

Selon son président, l’ASM Clermont Auvergne pourrait recevoir jusqu’à 6 matchs d’ici le mois de juin, ce qui pourrait représenter plus de 4 millions d’euros de perte en cas de huis clos. « Même si ce n’est qu’un match qui se joue à huis clos, il sera très difficile pour nous d’atteindre l’équilibre financier à la fin de l’année, alors si c’est 4 ou 6 matchs, ce sera impossible. Il n’y a pas que nous, il y a aussi les restaurants alentours, les traiteurs en charge des buffets, les hôtels qui accueillent les supporters adverses qui seront impactés. » Le président espère faire entendre sa voix auprès des pouvoirs publics et souhaite pouvoir accueillir les spectateurs normalement lors des matchs à domicile de l’ASM Clermont Auvergne.

Sur le même sujet

Les + Lus