COVID 19. Clermont-Ferrand : musique amplifiée interdite à partir de 20 heures sur la voie publique et les terrasses

Selon la préfecture du Puy-de-Dôme, les 21 communes que compte la métropole de Clermont-Ferrand risquent de passer en alerte renforcée COVID 19 prochainement. A partir du 7 octobre, la musique amplifiée sera interdite à 20 heures sur les terrasses des bars, restaurants et sur la voie publique.
A compter du mercredi 7 octobre, dans les 21 communes de la métropole de Clermont-Ferrand, la musique amplifiée sera interdite dès 20 heures aux terrasses des bars, des restaurants et sur la voie publique. (Photo d'illustration)
A compter du mercredi 7 octobre, dans les 21 communes de la métropole de Clermont-Ferrand, la musique amplifiée sera interdite dès 20 heures aux terrasses des bars, des restaurants et sur la voie publique. (Photo d'illustration) © Alexis Sciard/MAXPPP
Les 21 communes de la métropole de Clermont-Ferrand pourraient passer prochainement en alerte renforcée COVID 19, c’est en tout cas ce que laisse présager le taux d’incidence global et le taux d’incidence chez les plus de 65 ans ce mardi 6 octobre, selon la préfecture du Puy-de-Dôme. Ainsi, pour anticiper, la préfecture a pris une mesure en concertation avec Olivier Bianchi, président de la métropole et l’Agence Régionale de Santé : à compter du mercredi 07 octobre à 20 heures, l’utilisation de musique amplifiée dans les terrasses des bars, restaurants et sur les voies publiques de Clermont-Ferrand sera interdite à partir de 20 heures. « La musique amplifiée a été identifiée comme la source de regroupements festifs de personnes peu respectueuses des gestes barrières » précise la préfecture dans un communiqué.

Deux mesures incitatives ont également été mentionnées dans l’arrêté pris par le préfet Philippe Chopin :

Une mesure préventive

Il s'agit là d'une mesure anticipée laissée à la discrétion du préfet, mais elle pourrait n'être qu'un commencement. En effet, le 30 septembre, à l’occasion d’une conférence de presse, Philippe Chopin alertait sur les mesures qui pourraient être effectives si la métropole venait à passer en alerte renforcée : parmi elles, fermeture des salles de sports et des établissements recevant du public, rassemblements limités à 10 personnes, fermeture anticipée des bars à 22 heures, mais aussi d'autres mesures, non-obligatoires, laissées à la main du préfet : " On a le cadencement des transports en commun aux heures de pointes, le renforcement des mesures d'hygiène dans les EHPAD et la limitation des visiteurs, les créneaux horaires dans les services publics, interdiction de la musique amplifiée sur la voie publique, interdiction des brocantes, vide-greniers et fêtes foraines, donc des mesures assez drastiques ", prévenait le préfet.

Liste des 21 communes concernées

Le territoire où s'appliquera cet arrêté sont les 21 communes de la métropole : 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société