• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Défaite de l’ASM en Coupe d’Europe : Les réactions des joueurs Auvergnats

Le 13 mai 2017 à Edimbourg, Aurélien Rougerie console Rémi Lamerat après la défaite de l'ASM en finale de Coupe d'Europe. / © MaxPPP
Le 13 mai 2017 à Edimbourg, Aurélien Rougerie console Rémi Lamerat après la défaite de l'ASM en finale de Coupe d'Europe. / © MaxPPP

La défaite de Clermont en finale de Coupe d'Europe face aux Saracens (28-17) "est logique" selon l'entraîneur de Clermont Franck Azéma. "Le vestiaire est touché, c'est une certitude, mais il n'est pas abattu." L'ASM doit se concentrer à nouveau en vue des demi-finales du Top 14.

Par B.C.

La défaite de Clermont en finale de Coupe d'Europe face aux Saracens (28-17), samedi à Edimbourg, "est logique" selon l'entraîneur de Clermont Franck Azéma. "Le vestiaire est touché, c'est une certitude, mais il n'est pas abattu." L'ASM doit se concentrer à nouveau en vue des demi-finales du Top 14.

Franck Azéma s’est adressé aux joueurs à l’issue de cette finale perdue. "Quand tu perds une finale, c'est toujours très décevant. On a été battu par plus forts que nous. Il n'y avait pas photo, même si on n'a rien lâché. On était encore à un petit point à la 70ème. On a été dominés dans les impacts mais on a rarement cédé et jamais lâché. Cette équipe était favorite, elle l'a démontré. Elle a une grande capacité à mettre l'adversaire sous pression constamment. On n'a pas été capables de s'en dépêtrer et de pouvoir exprimer notre rugby. Le résultat est logique ce soir, je pense."

Damien Chouly (troisième ligne aile et capitaine de Clermont): "Chaque match est particulier, celui-ci l'a encore été. Aujourd'hui, ce qu'il nous manque pour gagner, c'est d'avoir de la maîtrise pendant les 80 minutes, ce qu'ont fait les Saracens et ce qu'on a fait par moments. On s'est accroché, on a réagi à chaque fois, on est revenu une fois, deux fois au score mais au final, on y a laissé des plumes et à la fin ça s'est vu et ça a craqué. On aurait pu s'éviter pas mal de bévues en étant plus maîtres de notre jeu, en attaque comme en défense. C'est ça qui a été dommageable."

Morgan Parra (demi de mêlée de Clermont): "C'est frustrant parce qu'aujourd'hui notre qualité, c'est quand même d'avoir le ballon, de pouvoir s'exprimer pleinement, de pouvoir tenter des coups, de jouer. Il y avait de quoi s'exprimer mais on n'a pas avancé dans les impacts. Les Saracens sont structurés, ils maîtrisent leur sujet, ils l'ont montré pendant 80 minutes."

L'ASM Clermont Auvergne n'est pas championne d'Europe
Récit d'une finale de rêve entre l'ASM Clermont Auvergne et les Anglais de Saracens le 13 mai à Edimbourg. Une finale de Coupe d'Europe encore perdue par les Auvergnats. Intervenants : Morgan Parra (ASM Clermont) Jamie Cudmore (Ancien finaliste) Franck Azéma (Directeur sportif ASM Clermont) Damien Chouly (ASM Clermont) Aurélien Rougerie (ASM Clermont) - FRANCE 3 AUVERGNE - J.L. Roussilhe J. LeCoq S. Bonnetot

 

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus