Cet article date de plus de 5 ans

Les éleveurs vont bloquer l'accès à Clermont-Ferrand jeudi matin

Mécontents des mesures gouvrnementales qu'ils jugent insuffisantes, les éleveurs ont décidé de poursuivre leur action et de durcir le temps. Ils ont décider de bloquer les accès à Clermont-Ferrand jeudi matin. Cinq barrages filtrants seront mis en place sur des points stratégiques.
C'est à 10 heures, jeudi matin, que les barrages filtrants se mettront en place aux entrées principales de Clermont-Ferrand. Cinq rond-points (en rouge sur la carte) seront ainsi bloqués par les éleveurs. Au moins 300 hommes et 150 tracteurs sont attendus pour cette grande manoeuvre d'intimidation alors que le plan présenté mercredi par le gouvernement n'a pas trouvé un bon écho. 

Christian Peyronny, le président de la FDSEA du Puy-de-Dôme, estime que les mesures annoncées "sont des mesurettes". Le gouvernement a débloqué plus de 600 millions d'euros pour son plan d'urgence en faveur des éleveurs français en difficulté, afin de les aider à se désendetter, mais "ce sont des mesures qui retardent le problème, qui vont aider à payer les charges de certains mais lesquels ?", a réagi le syndicaliste, "nous, ce qu'on souhaite, c'est véritablement une logique de prix rémunérateurs et là le sujet n'est quasiment pas abordé", a-t-il déploré auprès de l'AFP.

Le responsable départemental attend des renforts de l'ensemble du monde agricole. "On beaucoup de céréaliers, de maraîchers qui vont se joindre à nous", assure-t-il.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie manifestation social