Clermont-Ferrand : visite en cours d'Emmanuel Macron au Sommet de l'élevage

Vendredi 4 octobre, le président de la République Emmanuel Macron est annoncé à Clermont-Ferrand à l’occasion du centenaire du journal La Montagne et du Sommet de l'élevage. / © LUDOVIC MARIN / AFP
Vendredi 4 octobre, le président de la République Emmanuel Macron est annoncé à Clermont-Ferrand à l’occasion du centenaire du journal La Montagne et du Sommet de l'élevage. / © LUDOVIC MARIN / AFP

La visite du président de la République n'avait jamais été confirmée jusque là. Mais l'Elysée a annoncé qu'Emmanuel Macron se rendrait au Sommet de l'élevage à Cournon-d'Auvergne ce vendredi 4 octobre. Il est attendu sur place pour 9h30.

Par Sofiane Aissaoui

Le président de la République se rendra vendredi matin au Sommet de l'élevage à Cournon-d'Auvergne. Sa visite restait jusque là incertaine mais l'Elysée a bien confirmé sa venue. Emmanuel Macron est attendu pour 9h30.

Ce déplacement fait suite au débat organisé hier à Rodez au sujet de la réforme des retraites. Le président se rend cette fois dans le deuxième plus gros salon agricole de France pour se confronter au terrain.

Le président arpentera les allées de la Grande Halle d'Auvergne dans un climat de tension. La veille, deux députés LREM, Roland Lescure et Jean-Baptiste Moreau, avaient été expulsés d'un débat sur le CETA, l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada. 

9h10 : le président de la République est arrivé sur place. Il s'entretient avec Bruno Dufayet, président de la fédération nationale bovine, et la FNSEA.

10h25 : Emmanuel Macron discute avec des éleveurs sur place
 

Le président de la République est accompagné de la préfète du Puy-de-Dôme. Il prend le temps de répondre aux questions des éleveurs.
 

Le maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a quitté le Conseil communautaire pour se rendre au Sommet. Il a pu échanger avec le président de la République.
 
Le président a également rencontré les Jeunes Agriculteurs du département. Ces derniers faisaient partie du groupe ayant expulsé des députés LREM le jeudi 3 octobre car ils avaient voté en faveur du CETA.
 
Le président a été interpellé par des membres de la FRSEA.
 

Première rencontre entre Emmanuel Macron et la Blonde d'Aquitaine.

Sur le même sujet

Les + Lus