• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les Etats Généraux de la culture confirment l'ambition de Clermont

Après six mois de consultation, la municipalité de Clermont-Ferrand présente le bilan des états généraux de la culture. L'occasion de réaffirmer la volonté de la ville de faire de la culture sa priorité et d'afficher de grandes ambitions.

Par Claude Fallas

Ouverture d'un centre d'art pour les 0/6 ans et création de deux postes de médiateur culturel pour la ville: voila les deux premières décisions prises à la suite des états généraux de la culture. Des décisions qui s'ajoutent à plusieurs projets déjà lancés, telle que la création d'une bibliothèque communautaire sur le site de l'Hôtel-Dieu et la construction d'un théâtre pour la comédie scène nationale sur celui de l'ancienne gare routière. Car à Clermont la culture, c'était est une promesse de campagne devenue aujourd'hui priorité.

Création d'une zone artistique temporaire sur une friche artistique, mise en place de garderies culturelles, soutien aux lieux alternatifs... Autant d'idées nées des assises de la culture, où plus de 3.000 personnes se sont exprimées. Des idées qui ont un coût, ce qui forcément a des répercussions directes sur le budget. Pour Olivier Bianchi, c'est "l'heure des choix." Qu'à cela ne tienne, le maire rénovera moins de routes et moins de trottoirs, mais ne sacrifiera pas la culture. A l'heure où Clermont Communauté est en passe de devenir une communauté urbaine, la municipalité espère aussi profiter de la mutualisation de certains outils culturels. 

De plus, alors que les dotations de l'état sont en baisse, la ville, qui consacre 8 millions d'euros par an à la culture, a pris les devants. En janvier, elle ainsi été la première à signer un pacte avec l'Etat, ce qui lui garantit en plus 5 millions d'euros par an pour les 3 années à venir.

Redynamiser le centre-ville et les quartiers, générer une nouvelle économie et améliorer le rayonnement de Clermont : autant d'ambitions que la municipalité espère développer dans son schéma culturel. Et qu'elle mettra en avant dans son dossier de candidature pour être capitale européenne de la culture en 2028.
Clermont-Ferrand : restitution des Etats généraux de la Culture
Après six mois de consultation, la municipalité a présenté le bilan des états généraux de la culture. L'occasion de réaffirmer la volonté de la ville de faire de la culture sa priorité et d'afficher de grandes ambitions, comme celle d'être candidate pour être capitale européenne de la culture en 2028. Intervenants : Isabelle Laveste (Adjointe à la politique culturelle de Clermont-Ferrand), Olivier Bianchi (PS) (Maire de Clermont-Ferrand, Président de Clermont Communauté), Jean-Pierre Saez (DIrecteur de l'observatoire des politiques culturelles), Jean-Louis Bonnin (Directeur du développement culturel de Nantes (de 1995 à 2006)) - Reportage : Valérie Riffard, Bruno Lebret, Laurent Bortolazzo. Montage : Gilles Malfray.

 

Sur le même sujet

Le moustique tigre prolifère dans le Puy-de-Dôme et dans l'Allier

Les + Lus