Etudiante blessée par balle à Clermont-Ferrand : ce que l’on sait de l’enquête

A Clermont-Ferrand, l'enquête progresse sur la jeune femme blessée par balle dans le quartier Saint-Jacques mercredi 12 février à Clermont-Ferrand. / © P. Félix / France 3 Auvergne
A Clermont-Ferrand, l'enquête progresse sur la jeune femme blessée par balle dans le quartier Saint-Jacques mercredi 12 février à Clermont-Ferrand. / © P. Félix / France 3 Auvergne

Mercredi 12 février à Clermont-Ferrand, une jeune femme a été blessée par balle en pleine rue dans le quartier Saint-Jacques, aux alentours de 17h30. Au lendemain des faits, les enquêteurs ont découvert de nouveaux éléments.

Par Solenne Barlot

Au lendemain de l’agression de Lucia, étudiante à Clermont-Ferrand, le mercredi 12 février, les enquêteurs de la sûreté départementale du Puy-de-Dôme ont découvert de nouveaux éléments. L’homme qui a ouvert le feu sur la jeune femme est l’ex petit-ami de la victime. Il est âgé de 25 ans et est originaire du Cantal. Le jeune homme n’aurait pas supporté la rupture avec Lucia, 27 ans, survenue au mois de juillet dernier. Selon le procureur de la République Eric Maillaud, l’étudiante aurait hébergé son ancien compagnon il y a quelques jours car il devait se faire opérer à Clermont-Ferrand. A cette occasion, il aurait appris que Lucia avait une nouvelle relation, ce qui a provoqué son geste.

Un acte prémédité selon le parquet

Le Cantalien est mis en cause pour « tentative d’assassinat ». Pour le procureur, la préméditation ne fait aucun doute : « Il est venu armé d’un fusil de chasse dans l’intention de tuer sa victime, il est certain que son geste était prémédité. » Lors de son passage à l’acte, il a blessé Lucia à l’épaule, mais aussi une autre femme à la hanche. Les deux victimes ont été prises en charge au CHU Gabriel-Montpied, leurs jours ne sont pas en danger. L’homme a ensuite retourné l’arme contre lui et s’est tiré une balle en plein visage. Son rétablissement pourrait prendre des mois, selon le procureur : « Il devrait vivre, mais il sera probablement défiguré, on ignore d’ailleurs s’il pourra un jour parler à nouveau. Il lui faudra des mois de parcours médical ». Selon Eric Maillaud, l’homme aurait utilisé des balles Brenneke destinées à la chasse au sanglier. La victime principale devrait être entendue par les enquêteurs ce jeudi 13 février.

Rappel des faits

Les faits se sont produits aux alentours de 17h30, boulevard Claude Bernard, dans le quartier Saint-Jacques de Clermont-Ferrand. L’homme a pénétré dans la résidence Les Estudines puis s’est rendu au 5ème étage, où réside Lucia. Il aurait alors tiré sur sa victime, sans parvenir à l’atteindre. La jeune femme aurait alors pris la fuite, mais son agresseur l'a poursuivie dans la rue et a à nouveau ouvert le feu. Un témoin affirme : « J'étais dans ma chambre. J'ai entendu les coups de feu. J'ai ouvert ma fenêtre et j'ai vu une jeune femme blessée à l'épaule. Elle disait "Aidez-moi, aidez-moi ! ". Je suis sorti de ma chambre et je suis venu. J'ai vu un homme qui est tombé à terre. Je suis allé voir. Il était défiguré. Il s'était tiré une balle dans la tête ».

Sur le même sujet

Les + Lus